Accueil » Sport » Basket-ball – Smatch’in : Place aux huitièmes de finale
Sport

Basket-ball – Smatch’in : Place aux huitièmes de finale

L’IST  (en  vert)  a  battu  l’Iscam  chez  les  dames.

Un Palais des sports plein à craquer comme un œuf lors de la dernière journée des phases de poule. La plupart des équipes jugées favorites ont réussi à s’extirper du piège de l’élimination.

La dernière journée des matches de qualification aux huitièmes de finale du tournoi SMATCH’IN qui s’est jouée au Palais des sports de Mahamasina a montré que le basket-ball a de l’avenir devant lui. Les deux matches attendus du public, ACEEM-IUM et ESPA-ESSA n’ont pas déçu les spectateurs venus nombreux. Pour la rencontre entre ACEEM et IUM, les basketteurs de l’IUM (Institut Universitaire de Madagascar) se sont imposés sur le score de 61-48 (21-14, 27-22, 34-41, 48-61). C’est un match où les deux équipes se répondent coup sur coup. Lors des deux premiers quart-temps, les joueurs de l’ACEEM ont pris le dessus en menant au score 27-22 à la pause. à la reprise, le coach de l’IUM Andria­miarantsoa Basile a procédé à quelques changements. Les consignes données à la pause ont porté leurs fruits. Les porte-fanions de l’IUM reviennent petit-à-petit dans le match et après un deuxième tempsmort demandé par le coach, Ils reviennent au score 30-30, puis ils ont pris le dessus et à la fin du 3ème quart-temps, ils ont mené au score (34-41). Le quatrième quart-temps n’est que la confirmation de leur domination. Le score à la fin du quatrième quarttemps est de 49-61. Le coach de l‘IUM Andriamiarantsoa Basile a expliqué: « Notre force est la défense de zone et le rebond. Tous mes joueurs ont montré une belle solidarité pour défendre. En deux matches, nous avons arraché deux victoires, donc notre place en 1/8ème est assurée. Avec mon effectif actuel, franchir les huitièmes de finale est à notre portée et l’objectif de tous les participants est le titre final ».

Pour le cinquième match de la journée entre ESPA Vontovorona et ESSA AGRO, le public est aux anges à cause du bon spectacle. La rivalité entre les deux équipes ne date pas d’hier. Les joueurs de l’ESSA AGRO ont dominé la rencontre et ils se sont imposés sur le score de 41-36 (13-11, 25-22, 30-30, 41-36). Durant les deux premiers quart-temps, les joueurs de Vontovorona sont nettement au-dessus techniquement.

Cris des supportrices

Au troisième quart-temps, Fenitra Rajerison, coach de l’ESSA a procédé à quelques remplacements. Ils sont revenus petit-à-petit dans le match et à la fin du troisième quarttemps, les deux équipes se séparent sur un score de parité de 30-30.

A la reprise, les joueurs de Vontovorona ont multiplié les fautes et perdent facilement la balle, les basketteurs de l’ESSA ne font que profiter des erreurs de leurs adversaires. Au quatrième quart-temps, ils se sont imposés sur le score de 46-31. Fenitra Rajerison, coach de l’ESSA, a déclaré: « Nous avons enregistré notre troisième victoire en autant de matches. Pour la rencontre contre l’ESPA, mes joueurs ont eu des difficultés à entrer dans leur match car ils n’arrivent pas à se concentrer sur leur boulot à cause des cris des supportrices qui scandent leurs noms à chaque touche de balle. Petit-à-petit, ils ont réussi à s’imposer dans les airs et au final, nous avons gagné le match ».

Quant au coach de l’ESPA, Fitia Rasamoeison Rakotomalala, il a expliqué: « nous avons perdu notre match à cause du rebond. Au lancer franc, nous en avons à peu près quinze mais rien n’a été marqué, mes joueurs n’ont pas suivi les consignes et la défaite est logique. Mes joueurs sont trop jeunes et manquent encore de l’expérience car c’est la première fois qu’ils jouent ensemble lors des matches officiels. Nous avons retenu la leçon et nous reviendrons plus fort l’année prochaine ».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter