Accueil » Régions » Artisanat et métiers Boeny – Séjour chargé pour la ministre Sophie Ratsiraka à Mahajanga
Régions

Artisanat et métiers Boeny – Séjour chargé pour la ministre Sophie Ratsiraka à Mahajanga

Le séjour de la ministre de l’Artisanat et des métiers Sophie Ratsiraka dans la région Boeny, la semaine dernière, était marqué par plusieurs activités.

Entre autres, le don de matériels de tissage du cuir de haute qualité ainsi que des matériaux de tissage de la soie remis aux artisans et aux tisserands de soie à Mahajanga, membres du Centre régional de l’artisanat Boeny. « C’est la politique du ministère de mettre en place des outils qui permettent à tout le monde de travailler et pas seulement un individu. Je crois que nous pourrons organiser et coordonner la coopération à Mahajanga », a souligné la ministre.

Dans la Commune de Tsaramandroso RN 4, dans le Fokontany Ambatoloaka, une convention a été signée avec l’entreprise privée de plantation de raphia, Kalfane fils et le ministère de l’Artisanat et des métiers.

La convention consiste en la plantation de10 000 pieds de raphia avec les habitants de cette localité de Tsaramandroso RN 4. Tandis que dans le Fokontany d’Ambalika, commune rurale de Betsako district de Mahajanga 2, une convention de transfert de gestion de terrain de 50ha a é té signée entre la direction régionale de l’environnement Boeny, la direction régionale de l’artisanat Boeny ainsi que le ministère, pour la plantation de raphia.

La ministre Sophie Ratsiraka a aussi rendu visite à la coopérative des « Femmes entrepreneures environnement Mahajanga » (FEM), dans le district de Mahajanga 2. Depuis plus de 20 ans, cet organisme est impliqué dans la filière de la soierie dirigée par Ethève Andrée Mathilde qui est résidente dans la Région. Des colorants naturels issus de plantes sont utilisés pour la réalisation des ouvrages en soie.

L’organisme génère des emplois à de nombreux foyers et familles, notamment dans la Commune de Baonamary. L’artisanat est l’une des principales sources de revenus et héritage de la population locale.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter