Economie

Secteur bancaire – Mesures de soutien pour les plus vulnérables

Le secteur bancaire peut se permettre de soutenir les secteurs sinistrés.

Effort de solidarité. C’est en ce sens que Bank of Africa (BOA) a réaffirmé hier au ministère de l’éducation son soutien dans la lutte contre la pandémie. L’établissement a remis près de quatre mille packs alimentaires à l’endroit du MEN en plus des mesures de soutien en faveur de sa clientèle impactée par cette crise sanitaire. « La majorité des fonctionnaires du ministère de l’éducation est cliente de la Boa. D’où la réaffirmation de ce soutien pour cette adminsitration », souligne Sidika Akbaraly, présidente de la Fondation Boa Mada­gascar. Par ailleurs, la Boa Madagascar s’aligne ainsi avec l’ensemble des opérateurs du secteur sur la mise en place de plusieurs dispositifs afin d’identifier les secteurs sinistrés, les particuliers et les entreprises, touchés directement par la crise. Pour les entrepreneurs individuels, les professionnels et les entreprises qui font face à un ralentissement ou un arrêt des activités, les banques ont mis en place des lignes de soutien au fonds de roulement. Ils bénéficieront également de différé de remboursement d’échéances en principal et ou en intérêts et sur les Crédits à moyen terme (CMT) en cours, jusqu’à trois à six mois. De plus, les particuliers salariés au chômage technique bénéficieront d’un différé de remboursement jusqu’à trois mois d’échéances de prêt amortissables en principal et intérêts.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter