Accueil » Régions » Ambatondrazaka – Les tuc-tuc contestent une décision communale
Régions

Ambatondrazaka – Les tuc-tuc contestent une décision communale

Les conducteurs de tuc-tuc ont manifesté pour défendre leur cause.

Les conducteurs de tuc-tuc, se sont mis en grève pour manifester leur colère contre une décision de la commune urbaine d’Ambatondrazaka. Hier, une longue caravane d’une cinquantaine de ce type de trois-roues motorisés a fait le tour de ville pour se garer à La Place, un endroit situé tout juste devant les bureaux de la commune.

Interrogés par un petit groupe de journalistes présents sur les lieux, des conducteurs ont répondu : « Nous ne sommes pas du tout d’accord avec la décision prise par la commune. Il ne faut pas que les taxisbrousse reliant Ambatondrazaka à Manakambahiny-Ouest et Vohidiala terminent leurs courses dans l’ancien stationnement situé en pleine ville. Ça nous cause une perte de plus. Alors que notre gagne-pain se trouve maintenant dans situation désespérée depuis le confinement dû à la Covid-19 », se sont-ils lamentés.

Effectivement, on constate que quand les taxisbrousse ne déposent pas leurs voyageurs à Ambalabako, là où se trouve l’actuelle gare routière d’Ambatondrazaka, les transporteurs urbains sont privés de clients. Selon des responsables au sein de la commune, le problème était l’un des grands dossiers épineux auxquels les anciens maires avaient fait face sans qu’aucune solution pérenne n’ait été trouvée. « Mais, l’expansion de la ville d’Ambatondrazaka continue et rien ne peut la stopper », a souligné la source avant de rajouter « c’est dans cette optique que les autorités ont pris la décision d’inclure le fokontany d’Ambalabako dans la délimitation géographique actuelle de la commune urbaine ».

Le maire a mis en exergue que « seuls les véhicules des lignes nationales et régionales ont le droit de stationner à Ambalabako, selon les textes en vigueur. C’est pour cela qu’on a déplacé ceux de la ligne de la commune suburbaine au stationnement situé en plein cœur de la ville ».

Malgré leur tentative de révolte contre la décision de réforme et de normalisation appliquée par la commune urbaine d’Ambatondrazaka, les conducteurs de tuc-tuc sont en train de ne pas avoir gain de cause, cette fois, même si « leur demande a été reçue et sera traitée par la commune », d’après ce qui a été conclu à l’issue de leur rencontre avec le maire et son staff, hier. Ils sont sortis bredouilles …de la salle de mariage.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi