Accueil » Actualités » Police Nationale – Décès du général Augustin Amady
Actualités

Police Nationale – Décès du général Augustin Amady

Le  général  Augustin  Amady  était  connu pour  sa  rigueur.

La police nationale est en deuil. L’inspecteur général de police Augustin Amady, est décédé, hier. Dans une publication sur la page Facebook de la police nationale, il est présenté comme un cador de corps.

L’inspecteur général de police a, à deux reprises, tenu la barre d la police nationale. D’abord, en tant que ministre de la Police, de 1992 à 1993, sous le gouvernement Razana­masy, et ensuite, en tant que ministre de la Sécurité publique, de 2002 à 2004, au sein du gouvernement Sylla. L’officier général de la police nationale a, également, été coordinateur de la sécurité urbaine auprès de la Commu­ne urbaine d’Antananarivo (CUA). Son principal fait d’arme à ce poste est la création du corps de la police municipale.

Titulaire, notamment, d’un diplôme de l’Académie internationale de police, aux États-Unis et d’un diplôme de formation commando, en Israël, feu Augustin Amady a fait ses premiers pas au sein de la police nationale, en tant qu’inspecteur auxiliaire, en 1963. Il a, ensuite, gravi tous les échelons jusqu’au grade d’inspecteur général de police, en 2003.

« Le temps ne pourra pas effacer ce qu’il a fait dans l’histoire de la police nationale », soutient la police nationale, dans l’hommage publié sur sa page Facebook. L’inspec­teur général de police Augustin Amady, selon cette publication, a toujours défendu l’honneur et le prestige de la police. « Il n’a pas ménagé ses efforts pour l’amélioration des conditions de vie, des conditions de travail et des compétences de la police nationale », soutient la publication.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter