Accueil » Social » Coupure de l’électricité – Les habitants d’Alasora haussent le ton
Social

Coupure de l’électricité – Les habitants d’Alasora haussent le ton

Les habitants d'Alasora ont bloqué la circulation pour manifester leur mécontentement.

Ras-le-bol. Des habitants d’Alasora sortent de chez eux, dans le soir du samedi, pour tirer la sonnette d’alarme, face à la coupure incessante de l’électricité dans leur quartier. Bafouant tous les gestes barrières contre le coronavirus, ils se sont attroupés dans la rue pour manifester leur mécontentement. Ils ont coupé la circulation, en brûlant des pneus sur la chaussée. Les uns ont tapé sur des couvercles de marmites, rendant ainsi la manifestation plus bruyante. « L’électricité est coupée, tous les soirs, à l’heure où nous en avons le plus besoin. Ce problème doit être résolu, le plus rapidement possible. Nous payons nos factures ponctuellement! », assène Lova Rakotomalala, habitant d’Androaka, un quartier d’Alasora.

Ces scènes ont duré à peu près une heure. Les manifestants sont descendus dans la rue vers 19 heures. À 20 heures, la foule s’est dispersée. Les manifestants sont rentrés chez eux, lorsque l’électricité est revenue.

Coupures répétitives

Selon les explications de la Jirama, un disjoncteur s’est déclenché à Alasora, pour cause de surcharge prolongée, surtout, pendant les heures de pointe. C’est ce qui aurait expliqué ce problème de coupure d’électricité à Alasora. Le problème serait déjà résolu. Hier, ces habitants n’ont pas évoqué de coupure d’électricité. La Jirama effectuera une descente sur terrain, ce jour, pour expliquer les raisons de ces coupures répétitives et pour présenter la solution apportée. Elle précisera, pendant cette descente, le planning de mise en œuvre de cette solution.

Alasora n’est pas le seul quartier à subir des coupures d’électricité. Plusieurs clients de la Jirama dans la ville d’Antananarivo et dans les quartiers de la périphérie, s’en plaignent, ces derniers temps. Dans certains quartiers, la coupure dure des heures, dans d’autres, elle est brève mais répétitive. La vétusté des fils électriques, qui supportent, en même temps, des lourdes charges, expliquerait ces coupures qui surviennent fréquemment. La Jirama effectuerait des travaux pour remplacer ces conduites d’électricité très usées, actuellement.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter