Region

Mangarivotra – Vingt-cinq personnes malades par intoxication alimentaire

Un grossiste vendeur de pâte alimentaire et d’huile comestible, à Mahajanga be, et une gargote à Mangarivotra, sont fermés provisoirement depuis mardi par le Bureau municipal d’hygiène au sein de la commune urbaine de Mahajanga.

Cette décision a été prise à la suite d’une intoxication alimentaire ayant empoisonné vingt-cinq personnes, lundi dernier à Mangarivotra. Les victimes ont mangé des pâtes à la mayonnaise ce jour-là. Le médecin-chef du BMH soupçonne aussi que la date de péremption des marchandises achetées auprès du grossiste ait expirée.

« Les dates de consommation de l’huile et des pâtes achetées chez le grossiste ont sûrement dépassé les délais. Nous avons fermé provisoirement les deux établissements, en attendant les résultats de l’analyse effectuée auprès de l’Institut Pasteur de Madagascar. Soit au bout de cinq à sept jours », a expliqué le Dr Hyacinthe Randrianjafy.
Dorénavant, le BMH effectuera une descente auprès des différents gargotes pour contrôler l’hygiène des aliments et les normes exigées, entre autres l’utilisation de vitrines et la protection des aliments par des couvercles.

En moins de dix jours, deux cas d’intoxication alimentaire s’étaient produits à Mahajanga, le premier s’est passé le mercredi le 3 avril à Marovato abattoir. Une famille de huit personnes avait consommé du poisson ayant consommé des algues toxiques. Les malades sont encore traités au Centre hospitalier universitaire d’Androva.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter