Economie

Importation – Faire affaire en Chine toujours à la mode

En vogue. Faire du shopping en Chine et en faire un business intéressent encore les Malgaches. Pour une société organisatrice de voyage d’affaires, deux à trois voyages par an, rapportent assez. « Nous emmenons sept à huit personnes en voyage organisé. Pour quelque huit millions d’ariary par personne, nous leur offrons la possibilité de visiter des centres commerciaux dans trois provinces, Yiwu, Guangzhou et Shenzhen », explique Hanitri­niaina Randrianarimalala, du Centre de formation en langue chinoise (CFLC), organisateur de voyage d’affaires en Chine. Les clients peuvent être de simples affairistes en découverte ou en prospection ou des commerçants déjà habitués des importations organisées.

Le mètre cube d’un conteneur est ainsi vendu à 310 dollars. Les busines­smen et surtout women choisissent, pour la plupart du temps, le système de groupage. « Ce tarif prend en compte le coût depuis les douanes chinoises jusqu’au dépôt de marchandises du centre, ici à Antananarivo », explique encore la responsable du CFLC. C’était lors du Salon AsiaEnjoy à Tanjom­bato. Nombreux visiteurs y sont venus demander de plus amples informa­tions. Le Centre se dit être en réseau avec des usines chinoises, dans le choix particulier des produits recherchés par les clients malgaches. Parmi les plus demandés les articles de mode, les pièces détachées, les voitures ou les électroménagers.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter