A la une Politique

Relations internationales – Madagascar et l’Iran misent sur l’importance de la paix

Le numéro 2 du ministère des Affaires étrangères et le chargé d’affaires de l’ambassade iranienne à Madagascar.

Un monde dans la paix. C’est le message retentissant tiré des allocutions à l’occasion de la fête nationale iranienne célébrée au Carlton lundi soir. En présence des diplomates accrédités à Madagascar et des représentants d’organismes internationaux venus à la célébration, les autorités locales civiles comme religieuses sont venues à l’invitation du chargé d’affaires de l’ambassade iranienne, Hassan Alibakhshi. Parmi les convives venus en premier s’est trouvé le représentant du Pape à Madagascar, le nonce apostolique Monseigneur Paolo Gualteri. Immédiatement dans son allocution d’ouverture du 41éme anniversaire cette année de la révolution en Iran, laquelle a eu lieu le 11 février 1979, le chargé d’affaires Hassan Alibakhshi parle de la paix à travers le dialogue interconfessionnel en disant que « Le peuple iranien choisit ses dirigeants directement. Même dans cette république islamique, les petites minorités religieuses telles que chrétiennes et les juifs ont le droit d’être présentes aux institutions républicaines ». A côté des messages de paix, la coopération entre Madagascar et l’Iran a été remise en exergue. Etant donné que la célébration a alors lieu au moment où le chef de la diplomatie malgache a été retenu en Ethiopie au sommet de l’Union Africaine, le numéro deux du ministère des Affaires étrangères TahiryMiakandazaRatsimandao a représenté l’Etat malgache au milieu des ambassadeurs et consuls des pays d’Afrique, d’Europe et d’Asie venus au Carlton.

Regain de dynamisme

Tahiry Miakandaza Ratsimandao a spécialement cité les messages émanant du ministre des Affaires étrangères. « La république islamique d’Iran et Madagascaront toujours eu une relation d’amitié depuis l’établissement de nos relations diplomatiques  en 1988. Il faut dire que cette coopération a besoin d’être redynamisée. Madagascar dans sa voie de l’émergence s’ouvre à tous les partenaires qui épousent les mêmes visions que le Gouvernement. Plusieurs opportunités de coopération se présentent entre nos deux pays. On peut travailler de concert dans de nombreux domaines comme l’éducation, l’agriculture, la santé », rapporte Tahiry Miakandaza Ratsimandao. Dans son allocution qui est le discours rapporté du chef de la diplomatie, il a été également mentionné que « Un nouveau consul honoraire de Madagascar à Téhéran a été désigné et a pris ses fonctions afin de promouvoir les relations économiques entre les deux pays ». Pour le chargé d’affaires de l’ambassade iranienne, « L’Iran est prêt à accompagner le programme de relance économique à Madagascar dans tous les domaines prioritaires ». A partir de maintenant, le secteur privé s’impliquera dans la densification et l’intensification des échanges commerciales entre les deux pays, déjà que l’Iran affirme sa disposition à développer le tourisme et à commercialiser ses hydrocarbures.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter