A la une Politique

Poursuite judiciaire – La députée Razafindrazalia au Parquet

Des députés seraient intervenus en faveur d’Yvonne Razafindrazalia.

Yvonne Razafindrazalia, l’épouse de l’ancien député Ludovic Raveloson, fraîchement nommée députée de Mahabo sera transférée au Parquet, ce jour. Affaire à suivre.

À peine nommée députée par la décision de la Haute cour constitutionnelle (HCC), lundi, la nouvelle députée de Mahabo, Yvonne Razafindrazalia est épinglée dans une affaire judiciaire.

Son instruction au Parquet du Tribunal de première instance d’Antana­narivo est prévue ce jour. Une fois que l’enquête sera close, tard dans la nuit de mardi, la suite de l’affaire sera remise au juge.

La poursuite de l’ancien député Ludovic Raveloson et sa famille rebondit. Après l’avis de recherche contre le député déchu, son épouse, Yvonne Razafindrazalia a été arrêtée, dimanche et mise en garde à vue à la section de recherche à Fiadanana pour enquête. La situation a surpris les observateurs.

C’est son avocat Me Lala Rajaonarivelo, selon l’information relayée sur le journal de TV Plus, qui s’est exprimé sur son cas : « la détention de la députée est illégale. Son immunité est effective depuis lundi ».

De ce fait, les réactions soutiennent à ce que l’élue soit libérée. L’effectivité de son immunité depuis la notification de la décision de la HCC est soulevée.

Des interventions

La mise en garde à vue de la députée Yvonne Razafindrazalia est, toutefois, justifiée, selon la gendarmerie. « L’affaire remonte avant même sa nomination et cela n’a rien à voir avec son statut de parlementaire », explique le général Richard Ravalomanana, secrétaire d’État à la gendarmerie, joint au téléphone.

Cette affaire rappelle l’arrestation de Ludovic Rave­loson et son fils, à Mahabo, vers le mois d’avril de l’année dernière. Ces personnes ont été poursuivies pour de multiples infractions. Mais après le verdict du Tribunal de Morondava, le père de famille a été condamné à cinq ans d’emprisonnement ferme pour la destruction de la forêt de l’aire protégée Menabe Anteimena.

L’arrestation de ce nouveau membre de la Chambre basse a bouleversé la grande famille des parlementaires. Des indiscrétions laissent entendre que des députés ont fait des interventions pour exiger la libération de la députée de Mahabo.

La raison en est que la poursuite à l’encontre d’un parlementaire est réglementée par le texte en vigueur. Il semble que l’approche n’a pas abouti. « La demande d’autorisation de poursuite n’est pas nécessaire pour son cas puisqu’on n’est pas en session », ajoute le général Richard Ravalomanana.

Pour nécessité d’enquête, le délai de garde à vue pour Yvonne Razafindrazalia a été prolongé de 48 heures. Pour l’instant, les chefs d’inculpation ne sont pas dévoilés du côté des enquêteurs. Cependant, l’épouse de Ludovic Raveloson est accusée de deux grandes charges dont la complicité sur la disparition de l’ancien député et la suspicion de corruption, a-t-on appris du journal télévisé de TV Plus.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Ici ce n’est pas la place qui tiens ou encore la grade toute gens sont pareils et la lois c’est pour tous ! Quiconque ose enfreindre la loi, commis un délit , infractions du genre mérites sanction et juger !