Accueil » Sport » Ranty Ernest – « Objectif le championnat de France Élite MX2 »
Sport

Ranty Ernest – « Objectif le championnat de France Élite MX2 »

Ranty  durant  les  entraînements  hivernaux  de  fin  d’année.

IL poursuit son rêve de devenir pilote professionnel », avait-on lancé dans notre édition du 19 août 2021. C’était à l’occasion du départ de Ranty Ernest pour la France. Cinq mois après son départ, où en est son projet? Le double champion de Madagascar de moto tout-terrain et triple vainqueur des 4h Honda se confie à notre rédaction. « Depuis que je suis ici, je n’ai pu participer qu’à deux courses de championnat de ligues différentes. En effet, je suis arrivé en fin de saison. J’ai roulé sur une KTM SXF-250 MY22 », explique-t-il. Il s’agit des Mx Châteauneufles-Martigues et du MX Aspiran plus précisément.

Le timing n’était pas parfait certes, avec cette arrivée en fin d’exercice. Mais Ranty est resté égal à lui même. En effet, il a rapidement apprivoisé sa machine, pour titiller le top 10 dès ses premières apparitions. Ces performances s’annoncent prometteuses pour le futur, au fur et à mesure qu’il s’adapte aux conditions dans l’Hexagone. Justement, il nous a aussi parlé de cet aspect de la compétition: « L’adaptation s’est bien passée et je suis toujours dans cette phase d’ailleurs. Il m’a fallu du temps pour me familiariser avec les pistes françaises. Pour mes premières courses, les résultats sont prometteurs. Cela me donne envie de me battre encore plus car le niveau est très élevé. »

Ambitions

Puisqu’on aborde la question du futur, qu’en est-il de ses prochains objectifs? « Pour cette nouvelle année, je compte participer aux championnats de ligue et disputer le maximum de courses en championnat de France Élite MX2 », annonce-t-il. Comme à son habitude, Ranty Ernest affiche ses ambitions tout en restant humble et en gardant les pieds sur terre. Un trait de caractère apprécié de tous du temps où il était à Madagascar. Sur la Grande île, il a tout gagné avec la marque Husqvarna. Il compte deux couronnes nationales à son palmarès, comme cité précédemment, ainsi que trois succès aux mythiques 4h Honda.

Avant de s’envoler pour la France, le jeune pilote a déjà effectué plusieurs sorties internationales. Il a déjà couru à La Réunion et en France. À chaque fois, il avait impressionné. L’heure est maintenant de conquérir l’Europe. Pour ce faire, il s’entraîne sans interruption. « C’est parti pour les entraînements hivernaux », avait-il posté sur les réseaux sociaux, il y a deux semaines.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter