Accueil » Régions » Campus universitaire – Les activités pédagogiques reprennent
Régions

Campus universitaire – Les activités pédagogiques reprennent

Les étudiants d’Ambondrona passent par une consultation systématique.

Les activités pédagogiques au sein du campus universitaire ont repris depuis hier matin à Ambondrona, après un arrêt d’une semaine. La hausse du nombre des étudiants contaminés par le coronavirus a incité les autorités sanitaires et universitaires à fermer les amphithéâtres depuis le mardi 5 janvier.

Les dispositifs de lavage des mains et les mesures sanitaires ainsi que la désinfection des lieux ont été effectués durant cette fermeture. Des étudiants suivent des traitements au centre hospitalier universitaire de Mahavoky-atsimo et à domicile. La Préfecture de Mahajanga a donné l’ordre de faire respecter les gestes-barrières depuis la semaine dernière, notamment dans tous les endroits publics de Mahajanga I. « Nous ne pouvons ni éviter ni interdire les rassemblements, mais désormais le lavage des mains avec du savon, le port obligatoire du masque bucconasal, la distanciation sociale et physique sont dorénavant obligatoires », déclare Lahi­naina Fitiavana Ravelomahay.

Pourtant, ce n’est pas du tout le cas à Mahajanga, car en dépit des recommandations et des directives des autorités, les gestes-barrières sont négligés. C’était le cas, hier, au campus Ambondrona durant la rentrée universitaire : seuls 10% des étudiants ont porté des masques.

Dans les établissements scolaires publics également, la distanciation physique est une utopie car les élèves sont placés à trois par table à cause du zéro ariary. L’effectif des élèves par classe a triplé, plus de soixante-dix élèves.

Le contrôle de masque est effectué devant le portail, mais des élèves passent leur cache-bouche et nez à d’autres par-dessus la clôture, à l’insue du surveillant. C’est un véritable danger. En outre, la majorité refuse de se laver les mains à l’entrée.

À la date d’hier, cinquante- cinq nouvelles personnes testées positives suivent un traitement dont trente-trois à domicile et les vingt-deux restants testés au PCR sont retenus au CHU de Mahavoky-atsimo. Le taux de positivité reste à 32,96%.

Au total, sur les mille deux cent cinquante-neuf tests effectués depuis le 17 mai, quatre cent seize sont confirmés positifs à la Covid-19 sur lesquels la plupart sont localisés dans le district de Mahajanga 1.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi