Régions

Communales à Toliara 1 – La victoire de Dédé Vita Sidson se précise

Les dés sont jetés, enfin presque, en ce qui concerne la course à la mairie de Toliara. Le candidat de l’IRD, Dédé Vita Sidson, est en passe d’être élu nouveau maire de la commune urbaine de Toliara. La structure ad hoc a consacré presque cinq heures de temps pour la lecture des résultats provisoires des maires et conseillers hier, dans la grande salle de réunion de la Région Atsimo-Andrefana, à Mitsinjo-Betanimena qui s’avérait trop exigüe pour contenir une foule nombreuse pour cet événement.

Ainsi, pour la commune urbaine de Toliara, les résultats provisoires des 137 bureaux de vote dans les 41 fokontany de la ville donnent 8 997 voix au candidat Dédé Vita Sidson dit Dédé Tomira contre 5 725 voix pour son concurrent direct, Roméo Achille Ratsimbazafy. Soit 3 372 voix d’écart entre les deux hommes de tête. En troisième position, le jeune Lammare Jacques Elie du TIM qui a obtenu 1 313 voix soit 7,41%, en 4e position, Edmondine Housséanie Rahaja qui obtenu 703 voix soit 3,97 %, en 5e position Haraly Majuste AKFM 561 3.17%, le candidat indépendant Jean Luc Fabien Andriamanjaka ferme la marche avec 413 voix soit 2,33% des suffrages exprimés.

Avec 84 724 de nombres d’inscrits seuls 18 585 électeurs ont accompli leur devoir de citoyens le 27 novembre dans la cité du Soleil, soit un taux de participation de 21,94%. Alors que ces résultats doivent être encore entérinés par le tribunal administratif d’ici janvier, le camp du candidat de l’IRD a déjà affiché sa satisfaction au vu des résultats d’hier.
Enfin et peut-être une consécration pour ce politicien car candidat malheureux aux communales du juillet 2015 alors qu’il se présentait au nom de l’association politique Toliara Miharo Raiky ou Tomira, il devait se plier au verdict des urnes qui donnait alors la victoire à Behaja Jean. Cette fois-ci, en tant que candidat de l’IRD épaulé par les différentes associations proches du pouvoir et de son association Tomira, Dédé Vita Sidson a su tirer son épingle de jeu à travers des actions sociales au profit de la population des divers fokontany de la ville.

Mais à l’aube d’une victoire définitive, l’équipe de Dédé Tomira doit se projeter dans l’avenir et relever les nombreux défis qui l’attendent. En premier lieu, le problème des salaires impayés depuis plusieurs mois des employés de la commune auquel le futur maire a promis de s’atteler dés qu’il sera en place. D’autres doléances s’y ajoutent comme le non-paiement par la commune des cotisations dans les caisses de retraite depuis des années Il y a aussi le problème d’enlèvement des ordures. Il doit également sévir contre les dépenses et dettes antérieures et extravagantes de la municipalité.