Accueil » Social » ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS – Regain des contaminations à Antananarivo
Social

ÉPIDÉMIE DE CORONAVIRUS – Regain des contaminations à Antananarivo

Le maintien des gestes barrières et le rappel des vaccins sont fortement recommandés face à ce regain des contaminations.

Les professionnels de santé observent une hausse des cas de Covid-19, depuis quelques semaines. Ils exhortent le maintien des gestes barrières.

Tenace. Le virus de Covid-19 est loin d’être éliminé. Il se propage en silence. Une mère de famille qui vit à Antananarivo vient d’être réinfectée. Selon son témoignage, elle a présenté une forme simple de la maladie à coronavirus, en 2021. Les symptômes de la maladie ont réapparu sur elle, récemment, mais, avec des signes plus graves. Le taux de saturation d’oxygène dans son sang (SPO2) a diminué jusqu’à 64, dans la nuit du mercredi au jeudi.

Elle se sent fatiguée et souffre de difficulté respiratoire. «Il y a plusieurs porteurs du virus détectés, actuellement», affirme un médecin d’un centre hospitalier universitaire (CHU) à Antananarivo. Un autre parle de près de quatre cas positifs sur des Tests de diagnostic rapide (TDR) réalisés sur des personnes qui présentent des symptômes de la maladie à coronavirus, en une demi-journée, dans son cabinet médical. Les cas graves ne seraient pas nombreux, voire inexistants, dans les hôpitaux publics.

«Nous n’avons pas de patients qui développent les formes graves de la maladie à coronavirus, en ce moment, mais le nombre des cas graves peut augmenter, avec ce regain des ré-infections», lance un médecin d’un service de réanimation médicale à Antananarivo. Dans les services d’un autre hôpital de la capitale, les cas graves pris en charge sont des cas découverts fortuitement, durant leur hospitalisation.

Cela fait deux semaines que les professionnels de santé ont constaté cette hausse de l’épidémie de coronavirus. «Le relâchement des gestes barrières explique cette recrudescence des cas», alertent-ils. Ils expliquent que l’immunité baisse trois mois après le vaccin, «d’où la nécessité du maintien des gestes barrières, et d’un rappel de vaccin anti-covid, tous les ans». Les médecins exhortent la vulgarisation des TDR à titre préventif.

«Le TDR doit être systématique chez une personne qui présente les signes cliniques, à savoir des maux de tête, de la fatigue, des courbatures, des toux, pour prévenir une nouvelle vague», recommande un médecin. Madagascar serait prêt à affronter une nouvelle épidémie de coronavirus.

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • Le variant BQ.1.1 d’Omicron va certainement prendre le dessus sur les autres et l’augmentation des nouveaux cas en France avec le début de l’hiver y trouve sa principale explication . On ne pourra pas présager pour le moment sur sa virulence mais ce qui est sûr avec la vitesse exponentielle des contaminations on peut déjà conclure sur une haute contagiosité . Un vaccin à large spectre est en perpective vue l’échappement de ceux existants .Le taux de vaccination à Madagascar est lamentable de l’ordre de 5,6 % alors que d’autres pays Africains ont des couvertures vaccinales de sa population autour de 60-70 % . Notre grand champion en est le premier responsable pour son obscurantisme et son complotisme inavoués pour la vaccination .Il va nous sortir probablement son speech pour rappeler l’efficacité illusoire de sa décoction fétiche le CVO , histoire aussi de requinquer sa société moribonde pharmalagasy . Les Comores certainement subissent des représailles avec ce non ravitaillement en médicaments commandés de ce pays à cause justement de la rancune tenace faute de commande de cette saloperie CVO en 2020 !

  • Et  » Dada Manitra  » le Pitre Médecin grande gueule au ministère de la santé qui recommande le vaccin ou le CVO . De vrais tarés tout comme l’autre Holijaona RABOANA PCA de pharmalagasy qui se ridiculise en portant plainte contre un article du journal  » Le Monde Afrique  » le 22 juillet 2022 . Ils ont probablement un petit pois dans la tête déjà les problèmes de paiement de salaires de Pharmalagasy remontent en 2021 et secundo ils nous apprennent maintenant que les Malgaches lisent ce journal ce qui a fait chuter la vente de ce pisse-mémé CVO et provoquer la faillite de Pharmalagasy !