A la une Culture

Palais des sports – Poopy réussit son come back

La classe et l’excellence. Ce sont les deux qualifications attribuées au show parfaitement assuré par la chanteuse à la voix douce entourée de sa performante équipe.

Contraire, lors de son concert intitulé «Poopy 100%», organisé hier après-midi au Palais national des sports et de la culture à Mahamasina par Live Prod de Tantely Ralalarison, la super star a affiché un come back fracassant et une super forme. Elle a su se montrer toujours capable de divertir et offrir le maximum de plaisir à ses fans et supporteurs. Sans trop forcer son talent, cette grande habituée de la scène, à la fois fascinante et séduisante, est parvenue à se surpasser devant un public conquis et comblé.

Avec un répertoire d’environ une quarantaine de chansons, Poopy à travers un mélange de ses anciens tubes et également de ses quelques nouvelles compositions s’est largement montrée à la hauteur des attentes du public. À 15 heures tapantes, dès les premières notes de la chanson «Fitiavana», assurées par son mari Naivo, la chanteuse a été accueillie par des applaudissements nourris de la part des spectateurs qui sont venus en masse pour soutenir et apprécier leur idole préférée.

Entourée d’une équipe cohérente et dynamique en l’occurrence les musiciens et les choristes, Poopy comme au bon vieux temps avec ses magnifiques tenues de scène a été égale à elle-même en sachant bien animer son show avec la complicité du public présent au niveau du choeur pour les refrains. Concernant la chorégraphie, à signaler la double présence des invités de marque tels le groupe folklorique Bakomanga et l’équipe Div’hin.

Formidables duos

Près de quatre heures de spectacle non stop, Poopy a pensé à tout. Tout d’abord, un court hommage à Dadah Rabel à travers la diffusion du clip de la chanson «Mahatsiaro» qu’elle a interprétée en trio avec les deux regrettés du groupe Mahaleo. Puis un enchaînement avec la participation de Mahery du groupe Johary pour interpréter ensemble le titre «Fitia voarara» fortement apprécié par l’assistance. L’ambiance se poursuit aussi avec l’apparition d’un autre invité surprise en la personne d’ Eric Tahiana pour revisiter avec beaucoup de succès «Tena namana» qui a mérité un bis de la part de la foule en extase.

Fortement soutenue et ovationnée à fond, Poopy a manifesté une grande fierté lors de ses chaudes retrouvailles loin d’être oubliées rapidement. La ferveur a atteint son summum pour ce show vécu dans une ambiance pesante. L’assistance assise des deux côtés de la grande salle du Palais des sports rempli comme un œuf et d’autres spectateurs debout ou assis par terre à cause de la fatigue n’ont pas voulu rater ce concert parfaitement réussi dans son ensemble tant au niveau de l’organisation que sur le plan animation. Bonne opération pour toute l’équipe de Live Prod et félicitations à Poopy qui a promis un prochain rendez-vous en 2020.