Accueil » Régions » Infrastructures routières – La réhabilitation de la RN9 traine
Régions

Infrastructures routières – La réhabilitation de la RN9 traine

Descente sur terrain du ministre des Travaux publics sur la RN9 où les travaux semblent bloqués.

Le planning de l’entreprise de construction de la route reliant Analamisampy à Bevoay accuse du retard. L’acheminement du matériel vers le nord de Toliara constitue un blocage.

Le gouverneur de la région Atsimo Andrefana, Edally Ranoelson a fait la remarque du retard des travaux à l’endroit de l’entreprise chinoise en charge de la construction de la route Analamisampy-Bevoay. C’était lors de sa descente inopinée au PK 107 de la RN9 le 29 septembre dernier. L’avancement des travaux est évalué a seulement 8% alors qu’au stade du chronogramme du projet, celui-ci devrait déjà être à 15%. Il a été demandé de respecter le calendrier avec méthode et rigueur. Samedi dernier, le ministre des Travaux publics, Jerry Hatrefindrazana, est venu constater de visu l’avancée des travaux de cette portion de la RN9.

Le ministre a réitéré l’importance de l’accélération des travaux tout en insistant sur des détails techniques en matière de construction de route, étant lui-même ingénieur des Travaux publics. Depuis la descente du gouverneur, le bureau d’études a déjà été demandé de secouer l’entreprise de construction. Le ministre lui a encore rap pelé. « L’entreprise de construction a eu quelques difficultés dans le transport et l’acheminement de son matériel jusqu’aux divers sites. Elle est en charge d’un autre projet routier dans le nord de l’ile. Mais le problème est déjà résolu. Une dizaine de camions est déjà sur place. L’entreprise honorera son contrat et pourra achever les travaux à la date prévue au mois de mai 2023 » a fait savoir une source auprès de l’entreprise.

Rocade

L’entreprise connait du retard dans son planning et a promis de travailler nuit et jour si besoin est pour réhabiliter les 85km reliant Analamisampy à Bevoay. Les travaux ont en effet commencé officiellement depuis le mois de novembre 2020 mais 40km seulement sont en terrassement jusqu’ici. Au 30 juillet dernier, 6, 10% seulement ont été achevés.

Les travaux de construction depuis Bevoay jusqu’à Manja dans le Menabe (séparés par le fleuve de Mangoky), en revanche, avancent quelque peu avec 16, 07% à la dernière évaluation en juillet dernier. Les 165km reliant Bevoay à Manja sont aussi prévus être achevés en 2023. Par ailleurs, la visite sur terrain du ministre des Travaux publics a souligné la construction de la rocade partant de la digue de Belalanda, passant par la digue de Fiherenana allant jusqu’à la sortie de la RN7. « Nous sommes au stade des études actuellement pour ce projet rocade Fiherenana » apprend le directeur régional des Travaux publics Atsimo Andrefana.

Le projet de réhabilitation de la route RN9 toujours, depuis le PK zéro à l’hôtel Plaza de Toliara jusqu’à Antaninarenina et Tsonkobory, longue de 1km 400 avance. Les riverains touchés par ce projet d’élargissement de chaussée ont déjà été indemnisés. Une commission spéciale réunissant l’Organe mixte de conception (OMC), le gouvernorat et les départements techniques a été mise sur pied pour parfaire ce projet, qui ne motive pas toujours tous les habitants contraints de quitter les lieux de passage de la nouvelle route.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter