Accueil » Non classé » Une camionnette dans l’Ikopa – Un mort et un disparu sur la route digue
Faits divers

Une camionnette dans l’Ikopa – Un mort et un disparu sur la route digue

La Renault Expresse, engloutie au fond du fleuve après l’accident.

Lancée à toute vitesse, une Renault Express a terminé sa course dans l’Ikopa avec les quatre roues en l’air. Le chauffeur a trouvé la mort et son passager reste introuvable.

FAIT-divers peu anodin sur la route digue. Hier en fin de matinée, une fourgonnette de marque Renault Express s’est renversée dans l’Ikopa. Le chauffeur a été tué sur le coup et son passager reste introuvable. Cet accident de la circulation s’est produit aux alentours de 11h30 à la hauteur d’Anosibezaivola, à la hauteur des lignes de stands spécialisés dans la vente de bibelots et de sculptures artisanaux.

De source policière, la fourgonnette roulait vers Ambohitrimanjaka lorsque le pire s’est produit. Alors qu’elle avait pris de la vitesse, le chauffeur a été surpris par une bicyclette se trouvant sur son chemin. Emporté par la panique, le conducteur a commis l’irréparable en déportant son véhicule hors de la chaussée.

Dans cette erreur de conduite, la Renault Express s’est emballée pour se précipiter vers le talus. Après être passé par-dessus ce barrage, se trouvant à gauche de la route, le véhicule fou a fait un vol plané vers le fleuve Ikopa. Dans sa course folle, il est parti en tonneaux pour s’écraser dans ce cours d’eau et y atterrir avec les quatre roues en l’air.

Saut

De source auprès de la police nationale, le conducteur de la Renault Express a été tué sur le coup. Son passager demeure pour sa part introuvable. Les personnes venues désincarcérer la dépouille ont fouillé minutieusement la camionnette mais aucun autre corps n’y a été retrouvé. Ils ont également passé au peigne le lit du fleuve autour du point où le véhicule s’est abîmé, sans résultat.

La dépouille repêchée a été conduite à la morgue de l’Hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA). Très vite informés de l’accident, ses proches s’y sont dépêchés. Le défunt était âgé de trente-huit. Une autopsie sera pratiquée ce jour. Une blessure a été relevée au niveau de la tête de la victime. De visu, l’accident en lui-même n’a pas pu tuer sur le coup le trentenaire. Resté inconscient sur siège conducteur après un violent choc sur la tête, il se serait noyé, selon la thèse avancée par les témoins oculaires.

Les propriétaires du véhicule ont remonté celui-ci hier après-midi. Le passager n’a pas donné signe de vie jusque dans la soirée. Des personnes qui se trouvaient aux abords du lieu du sinistre au moment des faits avancent que ce dernier aurait sauté du véhicule pendant qui se jetait dans le fleuve.