Accueil » Economie » Produits de contre bande – Grosse prise de la douane
Economie

Produits de contre bande – Grosse prise de la douane

Des  bouteilles  de  boissons  alcoolisées  de  grandes  marques et  des  cartouches  de  cigarettes  interceptées.

Les douaniers ont mis la main sur de la marchandise importée en contrebande hier dans un quartier résidentiel de la capitale.

Sur base de renseignements, des filatures ont permis d’intercepter 667 bouteilles de boissons alcoolisées de grandes marques (whisky, vin, champagne, …) et 179 cartouches de cigarettes (toutes marques confondues) introduites frauduleusement sur le territoire national. En effet, le propriétaire n’était pas en mesure de présenter des pièces justificatives relatives au dédouanement desdites marchandises.

Une fois la Douane mise au courant de l’affaire, le Service de lutte contre la fraude a adressé une demande au PAC pour autorisation de perquisition du domicile du suspect et, après constatation de la fraude, a saisi la marchandise qui est actuellement détenue par l’administration douanière.

L’enquête étant bouclée et le cas de contrebande confirmée, l’affaire passe en contentieux.

Cette saisie n’est pas la première de son genre ; rappelons le cas de contrebande de trente milles bouteilles de whisky en 2016, des trois (03) conteneurs des mêmes boissons alcoolisées saisies par la Douane en novembre 2017. Les fraudeurs ne manquent pas d’imagination et font preuve de plus en plus de techniques aussi complexes les unes que les autres ; la douane de son côté redouble d’efforts pour renforcer le contrôle et lutter contre toutes formes de fraudes, de contrebandes et de trafics.

La Douane malgache renforce le contrôle et a dernièrement réorganisé sa chaîne de contrôles qui est désormais plus harmonisée et plus efficace. La Direction générale de la douane remercie et encourage la collaboration des informateurs qui sont sources de renseignements surtout via la ligne verte 360.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi