Accueil » A la une » Covid-19 – Le taux de guérison dépasse la moyenne mondiale
A la une Magazine Santé

Covid-19 – Le taux de guérison dépasse la moyenne mondiale

L’évolution positive de la situation est affirmée de jour en jour par la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana.

En insistant sur l’évolution positive de la situation sanitaire, la Pr. Hanta Marie Danielle Vololontiana parle d’un taux de guérison supérieur à la moyenne mondiale.

C’est en annonçant les cent quatre nouveaux cas positifs et les cinquante-deux guéris enregistrés hier que la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana rappelle « l’évolution positive de la situation sanitaire ». Quatorze mille deux cent quatre-vingt-quinze guéris sont totalisés hier en cinq mois de pandémie contre mille cent dix-neuf contaminés en traitement. Le nombre de nouveaux cas positifs a atteint à nouveau la centaine hier et deux cas de décès ont été enregistrés. Pour la Professeure Hanta Marie Danielle Vololontiana, « Par un mode de calcul similaire, on en déduit que le pays enregistre un taux de guérison supérieur à la moyenne mondiale. Dans le monde ce taux de guérison moyen est de 67, 38 % tandis qu’à Madagascar il atteint 91,49 % ». Un mort du coronavirus est détecté dans la région Matsiatra-Ambony et un autre dans la région de Diana. Le regain de la contamination prévaut à Antsirabe où dix-sept nouveaux contaminés sont découverts parmi les vingt annoncés hier dans la région Vakinankaratra. Vingt cas positifs sont également détectés à la fois dans la région Diana. La région de Menabe enregistre au même moment vingt cas de guérison en une journée. En vingt quatre-heures, le nombre de cas graves s’est réduit de cinq.

Quarante-huit patients en état grave sont pris en charge dans les hôpitaux de cinq villes. Trois malades en état grave sont localisés dans la région de Diana tandis que trois se trouvent à Antsirabe. Les cas graves persistent à Fianarantsoa, à Toliara et dans la capitale. Le nombre de nouveaux cas positifs s’est élevé à cinquante-trois à Antananarivo hier. Cette situation prévaut dans le contexte de multiplication des attroupements et de négligence des gestes barrières à cause de la ruée vers les aides sociales. De quartier en quartier, de longues queues ont lieu depuis la fin du mois d’Août autour des sites de distribution du Vatsy Tsinjo. Pour un médecin engagé dans le traitement des malades du coronavirus, « Les respirateurs manquent si jamais la propagation de la pandémie connaît une reprise à cause de l’abandon des gestes barrières. Ces dernières visent à limiter la transmission du coronavirus entre les personnes. Avec un nombre élevé de guéris, la contamination reprend peu à peu une dimension non négligeable. Affectant l’appareil respiratoire, le coronavirus reste mortel et fatal.». Hier, les cas de guérison rapportés proviennent de neuf régions.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi