Accueil » Magazine » Personnalités – Anciens ministres et députés atteints par le Covid-19
Magazine Santé

Personnalités – Anciens ministres et députés atteints par le Covid-19

L’  ancien  ministre  de  l’Éducation  nationale  Paul  Rabary demande  des  prières  pour  qu’il  puisse  vite  se  rétablir.

Paul Rabary, ancien ministre de l’Education nationale et candidat à l’élection présidentielle de 2018, est atteint par la Covid-19. Il a fait l’annonce lui-même, sur son compte Facebook, hier. «Je suis infectée par la Covid-19. Je vous demande des prières, pour que je me rétablisse … Cette maladie est grave », précise-t-il. Il a publié avec ce message, une photo d’une main gauche, la sienne probablement, le poignet couvert de sparadraps. Il a été probablement sous sérum. Dans une courte discussion, il nous a indiqué, qu’il va « couci-couça ». Il serait hospitalisé dans un établissement sanitaire, selon d’autres sources.

D’autres personnalités ont fait des témoignages sur les réseaux sociaux. «J’ai besoin de vos prières. Je fais face à un rude combat. Je dois sortir vainqueur. Covid-19 », peut-on lire sur la « Story » du député du district d’Atsimondrano, Andry Ratsivahiny. Le député de Vohipeno, Honoré Tsaboto­kay, a, également signalé sur son compte Facebook qu’il est porteur du virus. C’était le 1er juillet que l’ancien ministre de la Santé publique, le professeur Mamy Lalatiana Andriamana­rivo, a fait savoir au grand public que le virus de Covid-19 l’a touché, pendant qu’il exerçait son métier.

Le coronavirus a infecté plusieurs personnalités. À part ces deux anciens ministres, plusieurs élus de la Chambre basse sont contaminés. Cinq députés suivent des traitements contre le coronavirus, selon la présidente de l’Assemblée nationale, Christine Razanamahasoa. «Je ne peux pas dévoiler leurs identités. On ne m’a pas autorisé à le faire. C’est confidentiel », enchaîne-t-elle. Ces parlementaires ont passé un test de dépistage, au début de ce mois.

Les sénateurs attendent, en ce moment, les résultats de leurs tests, effectués mardi. «On nous a dit que les résultats sont disponibles, 72 heures après le prélèvement. Nous sommes le vendredi, nous ne savons toujours pas si nous sommes infectés ou non », s’interroge Rivo Rakotovao, président du Sénat.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi