question à Social

Pr. Nirina RABEARIVONY – « Les quadragénaires sont les plus éxposés à la mort subite »

Professeur Nirina Rabearivony, cardio­logue et chef du service de cardiologie à Befalatanana.

• Peut-on vraiment mourir de joie et pourquoi le cœur peut cesser de battre après un état de surexcitation ?
– Il faut souligner que les émotions qu’une personne peut ressentir se divisent en quatre, le sentiment de joie, de tristesse, de colère et ainsi que de la peur. L’intensité du sentiment par rapport à la santé de la personne jauge en quelque sorte l’état du sujet. Ainsi, lorsque le sujet est confronté à une forte intensité d’émotion, d’une grande joie, par exemple, la sécrétion d’adrénaline entraine l’accélération du battement du cœur. Ce qui, à son tour, cause l’hypertension, une source d’un accident vasculaire cérébral (AVC) ou d’un infarctus du myocarde ou un d’un blocage du flux sanguin. Les deux qui sont, dans la majeure partie, des causes fréquentes de mort subite.

• Existe-t-il des signes avant-coureurs ?
Il n’y a aucun signe en ce qui concerne la mort subite due à un AVC ou un infarctus du myocarde. Puisque l’accélération ou même un trouble du rythme cardiaque pourrait être l’une des sources de ces deux maladies. En effet, l’arrêt cardiaque dû à l’hypertension se passe en une fraction de minute sans que le sujet ne se sente mal où s’en aperçoive.

• Y-a-t-il des personnes prédisposées que d’autre ?
Les deux maladies pourraient atteindre toutes tranches d’âges, mais généralement à partir de la quarantaine, les facteurs de risque pourraient entrer en jeu, notamment pour les diabétiques, les sujets atteints d’hypertension ou de cholestérol, ainsi que ceux qui sont en surpoids, ou atteints d’une
maladie du cœur non dépistée, les risques sont grands.

• Quelles sont les précautions à prendre ?
Pour les quadragénaires, le bilan de santé régulier est nécessaire en termes de prévention afin, par exemple, de voir les tensions. Faire du sport également réduit le risque d’un AVC ou de l’infarctus du myocarde. En surcroît, le sujet doit faire de sa priorité une alimentation équilibrée en pensant aux fruits et en évitant les aliments avec un taux de matière grasse supérieur à la normale. Les mets trop salés sont à bannir tout comme l’alcool et la cigarette. Et finalement, il faut toujours rester calme en toutes circonstances.

 

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • I have a dream ! Le président a décidé par ordonnance lors du conseil des ministres d’équiper chaque pharmacie des grandes de Madagascar d’un défibrillateur ! plus l’obligation pour les pharmaciens de former leurs personnels aux RCP et aux premiers secours !