Maurice - Les drogues synthétiques font des ravages


Le ministre de la Santé mauricienne affirme que la situation «n’est pas alarmante» en ce qui concerne les drogues de synthèse. N’empêche qu’en un peu plus d’un an, soit de janvier 2015 à avril 2016, 74 personnes ont été internées à l’hôpital Brown- Séquard pour des problèmes liés à ce fléau. Parmi elles, de nombreux jeunes. Les drogues synthétiques seraient également responsables de la mort d’une vingtaine de personnes au cours des trois dernières années. «Le nombre de décès n’a pas été compilé, mais les ONG du pays ont fourni des chiffres en se basant sur les témoignages des parents et proches des victimes», précise le travailleur social Ally Lazer. Il ajoute, en outre, que le nombre de décès pourrait être bien plus élevé et que des enquêtes devraient être initiées dans des cas «suspects». «Il ne suffit pas de dire que les gens sont morts d’un œdème. Il faut déterminer et dévoiler sa cause .» (…) Le ministre de la Santé, Anil Gayan, a affirmé, lors de sa déposition devant la commission d’enquête sur la drogue, que «la situation n’est pas alarmante» … © lexpress.mu
Plus récente Plus ancienne