Accueil » Actualités » IFM Analakely – « La vie parisienne » enchante dans son intégralité
Actualités Culture

IFM Analakely – « La vie parisienne » enchante dans son intégralité

Un instant à la fois musical et théâtral à vivre. L’adaptation de l’une des œuvres mythiques et incontournables de Jacques Offenbach, « La vie parisienne» par la troupe lyrique Laka Ensemble a conquis son auditoire tout au long de ce week-end, les 9 et 10 juillet exclusivement sur la scène de l’Institut français de Madagascar (IFM). Donnant de la voix à travers ce qui est une épopée musicale des plus entraînantes et joyeuses, la troupe Laka Ensemble a su allier avec maîtrise comédie et chansons d’opérette.
C’est l’œuvre d’Offenbach dans son intégralité que Laka Ensemble présente sur scène dans toute sa splendeur cette fois. D’entrée, on est transcendé par l’ambiance que la troupe a instauré, et qui règne dans la salle de spectacle de l’IFM. Laka Ensemble a en effet représenté cette illustre œuvre d’Offenbach conjuguant opérette et vaudeville. S’ils sont ainsi une bonne douzaine de comédiens à donner vie aux personnages de l’histoire sur scène, en plus d’une dizaine de musiciens, aux violons, à la contrebasse, au piano, à la trompette, à la flûte et à la
percussion pour les accompagner.
L’histoire de « La vie parisienne », c’est principalement celui de Bobinet et Raoul de Gardefeu, jeunes dandys désœuvrés qui se désolent de la perte de Metella, une demi-mondaine dont ils sont tous les deux amoureux. Illustré à travers une scénographie très particulière et haute en couleurs sous la direction artistique de Holy Razafindrazaka, l’opéra embarque le public à la rencontre de divers personnages aussi rocambolesques les uns que les autres.
« Un vrai délice pour les yeux et les oreilles. C’est une charmante et exquise découverte pour moi. L’opéra étant une discipline artistique et musicale qui reste à découvrir pour beaucoup d’entre nous, j’avoue que là je suis pleinement conquise », confie Anja Lalaina dans le public. Le ton est donné dès les premières notes, et l’apparition des premiers personnages, Raoul de Gardefeu interprété par Tokiniaina Fanantenana Rakotoarisoa, Bobinet par Antsa Ramaroson, Le Baron de Gondremarck par Ny Hasinavalona Maheritiana Rasolonirina et La Baronne de Gondremark par Maherilanja Solon’Orimbato.

Andry Parick Rakotondrazaka