Accueil » Actualités » Antsahamanitra – « Ngeza Mankadiry » fait carton plein
Actualités Culture

Antsahamanitra – « Ngeza Mankadiry » fait carton plein

Le concert événement de ce weekend, les retrouvailles avec le groupe Rebika a fait vibrer le tout Antsahamanitra, hier. Allégresse et nostalgie se sont parfaitement conjuguées.

Jouissif pour le groupe et enivrant pour le public. C’est ainsi que l’on peut décrire le concert du groupe Rebika sur la scène d’Antsahamanitra hier après-midi. Sobrement intitulé « Ngeza mankadiry », le rendez-vous a tenu ses promesses en proposant de grandioses retrouvailles avec Rebika à tous ceux qui sont venus. Ils n’en espéraient sans doute pas autant, et c’est émus et subjugués par ce vif sentiment de revivre les plus beaux moments du groupe depuis ses vingt-cinq ans d’existence, que les membres sont montés sur scène vers 14h. Accueillis avec énergie et impatience par un Antsahamanitra définitivement noir de monde,  Nix, Tonton Pà, Noely, Rampal, Lucien et Heritiana tous vêtus de blanc, ont tenu en premier lieu à faire preuve de gratitude.
Fidèle à lui-même, Rebika a débuté le concert en douceur avec sa chanson « Omeo finoana aho Ray », instaurant de suite cette proximité intarissable entre lui et ses fans inconditionnels avec qui il a tout partagé. « Cet instant sera l’un des plus festifs et joviaux que l’on vivra ensemble, nous vous sommes plus que reconnaissants pour l’amour que vous nous portez, à nous et à notre musique. Sachez que c’est réciproque, et on vous porte depuis toujours dans notre cœur. Chantons et fêtons nos retrouvailles », scande Tonton Pà sur la scène.
Décidément très attendu par le public, le retour du groupe Rebika au grand complet a conquis son auditoire. C’est un public de tout âge et de tous horizons qui a rempli comme un œuf l’ancien jardin de verdure à l’occasion. On y a retrouvé le public intemporel du groupe, qui ne rate aucune occasion pour chanter de vive voix et en chœur chaque morceau qui passe, un public adulte fier de son attachement à Rebika.

Fraternel
En outre, le jeune public a également été de la partie et a été comme un poisson dans l’eau, à danser et festoyer sur chaque chanson. Le groupe, en un concert, retrouve ainsi une seconde jeunesse, fort de cette solidarité et de cette fraternité qui lient chacun de ses membres, tout en fidélisant un public intergénérationnel. Un lien que le groupe, aussi bien connu pour son sérieux à travers ses ballades romantiques, mais aussi son côté taquin, a très bien illustré à travers sa chanson « Rebika an-kira ». Un morceau reflétant son histoire et qu’il a chanté en chœur avec le public, de même que ses chansons comme « Mirary soa » que le groupe a chanté avec Melky, invitée à l’occasion.
Des retrouvailles quasi-familiales entre Rebika et le public, mais aussi ses amis artistes, puisque Poopy et Jeannot ont entre autres été de la fête également. Bercés par les ballades, les amateurs des compositions du groupe ont été ravis du spectacle. « C’est effectivement un petit saut dans le temps que j’ai vécu ici avec ce concert. Rebika étant l’un des groupes phares de ma jeunesse, et j’espère les revoir toujours aussi en forme dans vingt ans », confie Hery, un fan du groupe. Rebika, se classant parmi les groupes intemporels de la scène culturelle, continue à afficher fièrement son identité musicale.

Andry Patrick Rakotondrazaka