Accueil » Social » Bilan covid-19 – La Covid-19 persiste
Social

Bilan covid-19 – La Covid-19 persiste

La maladie à coronavirus continue de circuler malgré une nette diminution des nouveaux cas. Les médecins encouragent le maintien des mesures barrières pour éviter un rebond de la maladie.

Malgré une légère baisse de nouveaux cas pendant ces derniers jours, le coronavirus est bel et bien présent et le risque d’une nouvelle hausse de contamination n’est pas exclu. Dans dix régions, le coronavirus reste actif même si le nombre de nouveaux cas a diminué. Au total, cinquante-quatre nouveaux cas ont été confirmés, une augmentation est observée par rapport au vingt-huit nouveaux cas enregistrés dans les dix régions lors du bilan du 8 juin.

Cinq-cent dix-sept tests ont été effectués, donnant un taux de positivité de 10,44% contre 7,6% pour le 8 juin. Analamanga détient toujours le plus grand nombre de nouveaux cas avec trente-six personnes nouvellement contaminées, dans les régions Atsinanana et Diana ainsi que dans la région Menabe, aucun nouveau cas n’a été détecté. Deux cas positifs sont recensés dans la région Boeny, un dans la région Atsimo Andrefana, un dans la région Vatovavy Fitovinany, quatre dans l’Anosy, un dans la région Analanjirofo, un dans la région Betsiboka, sept dans la région Haute Matsiatra et un dans la région Itasy. Le nombre de personnes présentant une forme grave a diminué. Aujourd’hui, il n’y en a plus que quatre-vingt-treize. Vingt huit patients ont trouvé la guérison.

Relâchement

Une personne a succombé à la maladie à coronavirus, selon le bilan du 9 juin. Ce décès a été enregistré dans la région Haute Matsiatra. Dans la région Analamanga, aucun nouveau décès n’a été enregistré. C’est le même cas pour les autres régions. Ce qui ramène le nombre de décès à huit-cent soixante-quinze depuis le mois de mars 2020, début de l’épidémie jusqu’au 9 juin.

Le relâchement dans le respect des gestes barrières est visible au niveau des lieux publics. Au niveau des périphéries de la capitale, de nombreuses personnes ne portent plus de masque. Selon des médecins, le déconfinement et le retour à la normale ne signifient pas que le virus ne circule plus. « Les efforts concernant les gestes barrières doivent être maintenus pour pouvoir limiter le risque d’une troisième vague de cette maladie. Certes, le nombre de nouveaux cas ne dépasse pas la centaine pour une journée, mais il faut toujours garder les gestes barrières comme le port de masque ou encore la distanciation sociale», indique un médecin. La transmission reste possible tant qu’un cas reste actif.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter