Faits divers

BY-PASS – Un chauffard tue trois personnes

Les familles des défunts et celles des rescapés devant le service des urgences de l’HJRA, samedi.

Le chauffeur du bus qui a tué trois personnes au By-pass, vendredi à 18h30 est toujours introuvable. Dix-sept sur les dix-neuf passagers blessés sont déjà rentrés de l’hôpital.

En fuite. Le chauffeur d’un bus de la coopérative Koloina ayant causé un accident mortel sur la route de By-pass, à Ankazobe, commune d’Alasora, vendredi à 18h30 demeure introuvable. Son aide a également fui ce soir-là par peur d’une rage populaire, mais a comparu le lendemain à la gendarmerie.
À l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona (HJRA) où ont été évacués les dix-neuf passagers blessés, deux poursuivent, encore, leurs soins. Selon la directrice de cet établissement, Professeure Olivat Rakoto Alson Aimée, « les victimes sont successivement arrivées au service des urgences vers 19h30, transportées par des automobilistes, mais non une ambulance. Elles ont souffert de plusieurs traumatismes, au ventre, à la tête et aux bras, à part les petites égratignures. Cinq d’entre elles ont pu rentrer chez elles le soir, même après leurs premiers soins ».
Le scootériste, employé chez Guy Rivo Randrianarisoa, secrétaire général de la commune urbaine d’Antananarivo, une femme de 43 ans et sa fille de 9 ans mortellement fauchés par le bus ont directement été transférés à la morgue. Tous les trois ont été touchés à la tête, d’après les informations d’un urgentiste.

Tonneau
Samedi matin, des gendarmes d’Alasora sont venus à l’HJRA pour rencontrer les familles des défunts. Interrogé sur les circonstances du drame, le commandant de brigade a décrit, « le véhicule de marque Mercedes Sprinter venant d’Ambohimangakely vers la ville a heurté le motocycliste avant de percuter de plein fouet la mère et sa fille. Ces dernières allaient monter dans leur voiture quand le bus a foncé droit sur elles ».
« Puis, la Mercedes est parti en tonneau et s’est coucheé sur le flanc en contrebas de la chaussée. De là, son chauffeur et le receveur ont pris la fuite », explique-t-il.
Les dégâts matériels ont été lourds. La famille et les proches des défunts ont affirmé qu’ils déposeront plainte contre le fuyard. « C’est accablant d’avoir perdu en une seconde deux personnes très chères dans sa vie. Mon beau-frère avec son fils ont vu cette scène terrible coûtant la vie à sa femme et à sa fille », déplore le cousin de la quadragénaire avec une voix éplorée, samedi, devant la morgue de l’HJRA.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter