Actualités Sport

Noé Mboazafy dit Razily – « La clef du match sera la défense »

D’après le sélectionneur malgache, la défense jouera un rôle crucial face à la Zambie et au Sénégal. Pour lui, la moyenne d’âge des Makis constitue un avantage certain.

On entre dans le vif du sujet, en Coupe d’Afrique des Nations de rugby, groupe 1B. Madagascar débute face à la Zambie, ce dimanche à 15h, au stade municipal de Mahamasina. Le sélectionneur malgache, Noé Mboa­zafy dit Razily, a, bien évidemment, son opinion sur les forces adverses, avant la rencontre : « Comme d’habitude, les formations africaines s’appuient sur leurs avants et la puissance de leurs pack, vu qu’ils sont plus imposants physiquement. Cela ne signifie pas que nous nous focaliserons uniquement sur ce secteur. On sera vigilants aussi au niveau de leurs 3/4 », souligne-t-il. Razily et ses vingt-cinq joueurs se sont installés à Amboanjobe, depuis jeudi après-midi, pour la mise au vert.
Pour le sélectionneur, Madagascar possède un avantage certain face à ces Zambiens et ces Sénégalais. Il s’agit de la moyenne d’âge de son effectif : « La majorité de nos éléments viennent tout juste de monter de la catégorie U23. Le plus jeune, Omaric (3FB), est âgé de vingt-et-un ans. Seuls sept d’entre eux ont dépassé la trentaine. Avoir une équipe jeune, c’est un véritable plus. » Un mélange de jeunes fougueux et de vieux loups chevronnés qui devrait porter ses fruits.

« Les faire tomber »
Une semaine après la confrontation avec la Zambie, la Grande île retrouvera la pelouse de Mahamasina, le dimanche 19 juin. En face, il y aura le Sénégal cette fois-ci. « La défense sera la clef du match, que ce soit face aux Zambiens ou face au Sénégalais. Il faudra les faire tomber pour éviter qu’ils n’utilisent les cocottes. Bien évidemment, il faudra aussi faire le moins de fautes possibles. »
Dernièrement, Razily a participé à une formation dans la ville de Castres, en France. « Le stage m’a été bénéfique sur plusieurs plans. Entre autres, j’ai découvert de nouveaux systèmes de jeu intéressants, que je viens de transmettre aux Makis et qui seront appliqués à la CAN », lance-t-il à ce propos.
Madagascar se fixe com­me objectif de remporter le tournoi. Ce qui lui permettra d’accéder à la finale, face au vainqueur de l’autre poule en Tunisie. Un éventuel succès lors de
cette finale, par la suite, lui ouvrira les portes de l’échelon supérieur.

Haja Lucas Rakotondrazaka