Actualités Régions

Mahajanga – Cinq jours pour célébrer la JME

La célébration de la Journée mondiale de l’environnement a été marquée dans la région Boeny par diverses manifestations. Elle a été clôturée lundi, dans la commune urbaine d’Ambato Boeny. « Luttons ensemble contre le commerce de nos espèces endémiques sauvages », un thème pour faire face à la recrudescence des exploitations abusives et illicites des espèces protégées dans la région.
Une forte délégation officielle du Boeny s’est déplacée à Ambato Boeny afin de mobiliser au maximum la population locale à faire face aux méfaits de la destruction de la biodiversité.
Le directeur régional de l’Environnement, Josette Evelyne Rakotoarimanana, a souligné l’importance écologique du Boeny qui renferme 5% des espèces endémiques du pays. Elle est la seule région à avoir plusieurs aires protégées sur son territoire, car moins de 10% de la superficie de la région est recouverte de forêts à l’heure actuelle. Une situation déplorable car la destruction de la sylve entraine  la disparition d’espèces animales et végétales .
Le chef de la région, Saïd Ahamad Jaffar, a insisté particulièrement sur la protection de l’Angonoky, cette tortue à éperon qui n’existe nulle part ailleurs qu’à Soalala. Les festivités de la JME à Ambato Boeny ont duré cinq jours. De nombreuses manifestations artistiques et culturelles, ainsi que des jeux concours, tous liés à l’Environnement. Des lots ont été remis aux gagnants, en particulier  au groupe Ampisafy sakalava qui a gagné le prix de « vakodrazana, » ayant obtenu la première place.

Vero Andrianarisoa