Accueil » Actualités » Art et éducation – La compagnie Lovatiana défend le droit des enfants
Actualités Culture

Art et éducation – La compagnie Lovatiana défend le droit des enfants

Avec la promotion du droit des enfants au niveau des écoles primaires publiques (EPP), comme leitmotiv, la compagnie Lovatiana a entamé depuis le mois de février différentes activités au niveau de quelques écoles primaires publiques de  la capitale. Ceci rentre dans le cadre de la plateforme artistique Kilokolo qui en est à sa huitième édition. Sur cinq mois, plusieurs activités se sont ainsi développées grâce à l’équipe pédagogique de Kilokolo et au soutien de ses différents partenaires. Des écoles primaires ont ainsi été sélectionnées dans la capitale pour participer à ces activités artistiques initiées par la compagnie Lovatiana. S’orientant vers l’art, la promotion du droit des enfants, s’est développée à travers des ateliers de danse, de théâtre, de chant et également de cirque. Les bénéficiaires sont des élèves de 6 à 15 ans, excepté ceux qui sont en classe d’examen.
La « Journée des écoles » sera célébrée dans ces écoles avec la compagnie de danse Rary, sous forme de prestation artistique. On note également les formations en civisme et citoyenneté ainsi qu’une classe verte au sein du parc national d’Andasibe. Des restitutions se tiennent au sein des écoles concernées jusqu’au 19 juin. Aux mois d’octobre, novembre et décembre, la compagnie Lovatiana entamera ce même programme pour la région d’Analanjirofo auprès de sept écoles primaires publiques locales.

A. P. R.