Accueil » Actualités » Ambodirano – Ouverture des vannes du nouveau système d’irrigation
Actualités

Ambodirano – Ouverture des vannes du nouveau système d’irrigation

Des vannes ont été installées dans la partie Sud-Ouest du Lac Alaotra.

Améliorer le rendement rizicole. Tel est l’objectif du projet de réhabilitation du système d’irrigation des rizières dans la partie Sud-Ouest du lac Alaotra. Les travaux terminés, le nouveau système a été inauguré, hier.

La cérémonie d’inauguration qui s’est tenue à Ambodirano a été présidée par Andry Rajoelina, président de la République, en présence, entre autres, de Yoshihiro Higuchi, ambassadeur du Japon. Le chantier a, en effet, été financé à hauteur d’environ 110 milliards d’ariary par le Japon. Il s’agit d’un don non remboursable, qui s’inscrit d an s le c ad re de l’ aide publique au développement du gouvernement japonais. Ceci, par le biais de l’Agence japonaise de coopération internationale.

La nouvelle infrastructure permet d’irriguer “de manière stable”, 10.000 hectares de rizières. L’objectif principal est de booster la production rizicole. Elle complète ainsi le package technique du Projet d’amélioration de la productivité rizicole et de l’industrialisation du secteur riz (PAPRIZ). À l’issue de la cérémonie d’inauguration, le Chef de l’Etat a, justement, pu voir et tester les techniques de récolte du riz initiées par le projet PAPRIZ. Le nouveau système d’irrigation réduit, par ailleurs, la perte d’eau.

Avant celle d’Ambodirano, une autre cérémonie s’est tenue à Antsapazana, sur la Route nationale numéro 2 (RN2). Il s’agit du lancement officiel de la construction du nouveau pont d’Antsapazana et celui de Mangoro. Les deux projets sont, également, financés par un don non remboursable du Japon, à hauteur de 81 milliards d’ariary. Comme le souligne le président Rajoelina, ce financement a été acquis durant la 7e Conférence de Tokyo sur le développement de l’Afrique (TICAD 7), à laquelle il a pris part, en août 2019.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter