A la une Culture

Institut Français de Madagascar – Premier concert de The Dizzy Brains sur facebook

Cent trente-trois personnes ont suivi le concert du groupe The Dizzy Brains.

Même sans le contact direct avec le public, le groupe The Dizzy Brains a bien assuré son premier concert transmis en direct sur la page facebook ifm Madagascar.

Bêtes de scène. Le samedi 9 mai à partir de 10 heures, les membres du groupe The Dizzy Brains ont démontré qu’ils sont capables de transmettre leur énergie même par écran interposé lors de leur premier concert live sur la page facebook IFM Madagascar.

À 10 heures tapantes, la page IFM Madagascar s’anime avec les quatre membres du groupe The Dizzy Brains, bien prêts pour un concert hors du commun. Sur la scène de l’Institut français de Madagascar ou IFM à Analakely, Eddy au micro et ses trois musiciens vont devoir jouer sans le public en face. Très professionnels, ils entament le premier morceau avec aisance, laissant ainsi entendre leur style de rock garage qui a fait leur réputation dans le monde entier.

Ils n’ont en face d’eux que quelques techniciens qui s’occupent de la transmission en direct sur la page IFM Madagascar et quelques personnes éparpillées dans la grande salle de spectacle. Le grand public se trouve ailleurs devant leur écran d’ordinateur ou de téléphone portable pour suivre le show.

L’audience grimpe très vite et les réactions se font sentir par les émojis rocks et des coeurs. À la fin du premier morceau, Eddy sent le vide et enchaîne un autre titre. « C’est bizarre, c’est cool et ça fait peur. Nous sommes victimes du confinement. Nous aurions dû partir en tournée », annonce ouvertement le lead vocal entre deux morceaux. Mahefa à la basse, Poun à la guitare, et Alban à la batterie s’activent vigoureusement, et l’ambiance sur scène monte crescendo. Ils ont égayé par leurs titres phares tels que « Noana be », « Cactus », « Anao inona » et beaucoup d’autres cette performance extraordinaire. Quelques nouveautés dont « Tovovavy all right » figurent dans leur répertoire. Les commentaires d’encouragement et d’appréciation se suivent sur la page où le concert a été transmis. « Excellent, mais sans le public en direct, ça doit être dur. Courage !», mentionne un certain Tony Cloarec, parmi les cent trente-trois suiveurs de ce concert d’une heure non-stop donné par le groupe mythique malgache.

Culture à la maison

« C’était une réussite. Nous allons renouveler cette expérience avec d’autres artistes pour garder le contact avec le public et pour apporter la culture à la maison pendant le confinement », explique Christelle Ramanandraitsiory, chargée de la communication de l’IFM. Depuis le confinement, toute l’équipe de cet institut n’a cessé de se mobiliser et de travailler à distance sans relâche en partageant de nombreuses inspirations d’ici, grâce aux artistes et acteurs culturels malgaches, et d’ailleurs, avec les initiatives trouvées dans le monde entier. Elle diffuse des contenus éditorialisés sur trois pages facebook, à savoir IFM Madagascar, Cinéma de l’IFM et Médiathèque IFM Madagascar.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter