Sport

Karting – Les Andrianjafy et Rajoe­lison montent au créneau

Andrianjafy et Rajoelison, des noms qui ne sont plus à présenter dans l’univers du sport mécanique. Mais ce dimanche, ce ne seront pas les Mamy, Mano, Mathieu, Guiguibone et Dina Andrianjafy, qui seront sous le feu des projecteurs. Ce ne seront pas les Mamikely et Tommi Rajoelison non plus.
Pour le premier Grand Prix de la saison 2019 de karting, au SRK Imerintsiatosika, la catégorie « poussin » comprendra David Ivan Andrian­jafy, Andi Nathan Rajoelison, ainsi que les frères Rialy et Rohy Ranarison. Quatre pilotes tous âgés de sept ans.

David Ivan n’est autre que le fils de Mamy, une référence dans l’histoire du sport automobile. Il roulera sur un Sodikart. Il perpétue ainsi la tradition familiale et incarne la relève chez les Andrianjafy. Andi Nathan, pour sa part, est le descendant de Mamikely, ancien champion de rallye.
Son grand frère, Tommi, a remporté le championnat de karting catégorie « élite » en 2017 et 2018. À son tour maintenant de marcher sur les pas de son aîné, au volant d’un Tonykart.

Quant à Rialy et Rohy Ranarison, ils font partie de la team Mass’In. Une écurie, qui s’est grandement investi ces dernières années, où évoluent quelques uns des pilotes les plus rapides du plateau. Citons entre au­tres John Andry-Ratoby et Meja Randrianarimanana.
Rialy sera aux commandes d’un Storm. Tandis que Rohy s’installera dans le baquet d’un Sodikart. Ils bénéficieront des atouts logistiques de la team Mass’In, ainsi que des précieux conseils des autres membres expéri­mentés de l’équipe.