Accueil » A la une » Rallye – Deux nouveaux bolides dans l’écurie TMF
A la une Sport

Rallye – Deux nouveaux bolides dans l’écurie TMF

Le jeune pilote du TMF, Mika aura cette année 18 ans et pourra désormais participer aux championnats de rallye.

Les championnats de Madagascar s’annoncent électriques. Le numéro un du TMF a annoncé que son club importera deux nouvelles voitures cette saison.

Le fondateur du club Team Mika Faniry Rallye (TMF), Hery Rasoa­maromaka qu’est le gouverneur d’Analamanga, a dévoilé hier à Ambohidahy que deux nouvelles voitures intégreront l’écurie du TFM pour cette saison 2020. « Importés de l’étranger, ces bolides arriveront bientôt », a mentionné le numéro un du TMF, Hery Rasoamaromaka alias Hery be, sans vouloir donner de détails ou précisions sur la marque ou la catégorie et groupe de la voiture. « Selon le souhait de nos sponsors, nous allons encore attendre que les voitures débarquent au pays, puis nous allons tenir ensemble une conférence de presse pour la présentation officielle», a-t-il poursuivi.

Quant aux activités du sport automobile pour cette année, le club TMF prévoit d’organiser une manche des championnats de Mada­gascar des rallyes et une autre en slalom. La manche inaugurale des championnats nationaux de slalom que devait organiser TMF les 4 et 5 avril derniers a du être reportée à une date ultérieure, impactée par le phénomène de la propagation du covid-19. Concernant la manche que le club va prendre en main, le rallye de vacances organisé depuis dix ans dans la cité des Fleurs, sera déplacé cette année dans la capitale.

Déplacé

Le Rallye TMF en sera cette année à sa onzième édition. Celle-ci sera la troisième manche des cham­pionnats nationaux. Elle est initialement prévue se tenir du 16 au 19 juillet, mais vu la situation sanitaire actuelle, elle risque fort d’être repoussée car il y aura encore deux autres manches organisées respectivement par FMMSAM du 15 au 17 mai et par ASACM du 18 au 20 juin. «Ce rallye se distinguera de l’état des pistes. Nous allons mobiliser des engins pour les réhabiliter à leur meilleur état possible. Ce sera une occasion pour moi en tant que gouverneur d’apporter mon soutien aux villages aux alentours de la capitale», a ajouté le gouverneur d’Analamanga et concurrent en même temps. « Vu mes responsabilités actuelles, je veux que ce rallye devienne un événement sportif majeur dans la région et c’est justement pour cette raison que je l’ai déplacé dans la capitale », argumente-t-il à­ propos­ de la tenue de l’ancien rallye de Boeny à Analamanga.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter