Economie

Énergie – Le solaire séduit les professionnels

L’autonomie énergétique d’une société est possible avec l’installation du matériel adéquat.

Alternative. Le délestage qui est devenu une réalité quotidienne des Malgaches pousse les particuliers, mais surtout les professionnels à se tourner vers les solutions dans le secteur de l’énergie solaire. Une situation constatée par les opérateurs de ce secteur comme l’enseigne Solarland qui propose ainsi une solution destinée aux industriels et autres professionnels dans l’optique de réduire les consommations de ces derniers. Selon les observations, les dépenses énergétiques représentent 45% des charges fixes des industries et 25% des dépenses des ménages. La grande majorité de cette énergie utilisée est fournie essentiellement par la compagnie nationale d’électricité. « À l’heure actuelle, le taux d’électrification au niveau national est estimé à 15%, contre 57% au Sénégal et 80% en Afrique du Sud, ce qui représente l’un des taux les plus faibles en Afrique subsaharienne. Cette situation est dissuasive pour l’implantation de grands projets industriels consommateurs d’énergie. Une situation qui ne permet ni aux entreprises existantes d’être compétitives, ni aux ménages d’améliorer leurs conditions de vie. Cela représente aussi un frein au développement du secteur des nouvelles technologies de communication ainsi que les métiers en parallèle. C’est la principale raison pour laquelle nous investissons dans la conception de solutions d’envergure pour ces types d’opérateurs afin que ces derniers puissent être beaucoup plus motivés à agrandir leurs activités », souligne Irfane Alimamoud, responsable recherche et développement chez Solarland.

Exploitation
Selon le technicien, avec 5 m² de panneaux photovoltaïques, il est possible de produire en 1 an un volume suffisant d’électricité pour une famille de quatre personnes, sans compter le chauffage. La production moyenne est de 100 kWh/m² de panneaux si l’installation est bien orientée et entretenue. En moyenne, cet équipement écologique permet d’économiser jusqu’à 2 000 kWh par an dans le domaine domestique. « 2000 KWh d’économie annuelle pour une famille représente à peu près 800 000 ariary. Si l’on extrapole sur la consommation annuelle d’une industrie ou tout juste d’une petite société d’informatique et autre showroom utilisant l’électricité à longueur de temps, le choix du solaire est une évidence », soutient le responsable recherche et développement qui déplore tout de même que malgré les avantages des solutions solaires, la législation cadrant le secteur énergie et surtout le sous-secteur de l’énergie solaire ne permet pas encore une exploitation optimum de cette solution.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter