Accueil » Social » Couverture de santé universelle – La société civile dénonce les lacunes
Social

Couverture de santé universelle – La société civile dénonce les lacunes

Flou. C’est ce qui a été relevé hier, lors d’un atelier d’échange sur la couverture de santé universelle organisé par le CCOC ou Collectif des citoyens et Organisations citoyennes au Motel Anosy. Des contours flous sont à relever par rapport à ceux qui bénéficient de la couverture de santé universelle et quant aux conditions pour en bénéficier. Depuis l’institution de ce système, seulement 8% en bénéficient actuellement. Ce qui ressort de cet atelier d’échange est que le renforcement de la présentation de la Couverture entre le ministère de la Santé publique et les citoyens bénéficiaires est nécessaire. « Nous demandons la transparence et la redevabilité au terme de cette couverture de santé. Nous devons être déjà au stade suivant sur l’application de cette couverture de santé puisque la CSU ou couverture de santé universelle se base sur les soins de qualité au niveau des établissements de santé et des centres de santé. Ce que nous déplorons actuellement, c’est qu’ il y a des lacunes par rapport à la connaissance des citoyens sur cet aspect», explique Hony Radert, secrétaire général de CCOC. La société civile appelle à plus d’informations sur la couverture de santé dans le pays.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter