Monde

Coronavirus – Toute l’Italie placée en isolement

Visite médicale à l’hôpital de la Croix-Rouge à Wuhan, hier.

Les Italiens cloîtrés chez eux. En Chine, le dispositif a été assoupli, l’épidémie considérée comme « pratiquement jugulée ».

La population appelée à rester chez elle, la place Saint-Pierre fermée aux touristes, les liaisons aériennes restreintes, les supermarchés pris d’assaut: l’Italie subissait de plein fouet les mesures d’une ampleur sans précédent annoncées contre le coronavirus, au moment même où la Chine jugeait hier sa propagation « pratiquement jugulée ».

Hors du territoire chinois, le Covid-19 poursuivait toutefois son inexorable avancée, se rapprochant d’une pandémie, selon l’Organisation mondiale de la santé: augmentation significative du nombre des victimes dans plusieurs pays, tels l’Iran (plus de huit mille cas, près de trois cents morts) et l’Espagne (plus de mille six cents cas), premier mort au Liban, première personne atteinte signalée au Panama ou en Mongolie, etc.

Depuis l’apparition du nouveau coronavirus en décembre en Chine, plus de cent quatorze mille cas de contamination ont ainsi été recensés dans cent cinq pays et territoires, avec un total de plus de quatre mille morts, selon le dernier bilan en date établi par l’AFP.

Sans compter que, conséquence de l’épidémie, « les écoles sont fermées dans quinze pays, affectant trois cent soixante trois millions » de jeunes, s’est alarmée l’Unesco.

La Grèce a annoncé hier la fermeture -tout comme en Italie et en République tchèque- de tous ses établissements scolaires, tandis qu’une série d’universités américaines généralisaient les cours en ligne. (…)

« Je reste chez moi », a résumé en Italie le chef du gouvernement Giuseppe Conte qui a étendu par décret à toute la péninsule le dispositif confinant depuis dimanche, dans les régions du nord, un quart de la population.

Ce pays est ainsi devenu le premier à généraliser des mesures aussi draconiennes, (…) afin de tenter d’enrayer la progression du coronavirus, qui y a déjà fait quatre cent soixante trois morts sur plus de neuf mille cas.

Tous les Italiens doivent « éviter les déplacements », sauf pour aller travailler, se ravitailler ou encore pour des soins médicaux. La basilique et la place Saint-Pierre du Vatican sont fermées aux touristes jusqu’au 3 avril. (…)

L’heure est en revanche à l’assouplissement des dispositifs en Chine, où le président Xi Jinping a affirmé que la propagation du cronavirus était « pratiquement jugulée ».

Seules dix-neuf nouvelles contaminations ont été enregistrées hier en Chine, une chute spectaculaire par rapport aux centaines annoncées quotidiennement par Pékin en février…

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter