Accueil » A la une » Réponses aux désastres cycloniques – L’Union européenne offre aides et assistance aux sinistrés
A la une Politique

Réponses aux désastres cycloniques – L’Union européenne offre aides et assistance aux sinistrés

Les spécialistes français de secours aux sinistrés.

Main dans la main pour aider les victimes des cyclones Ana et Batsirai. L’Union européenne (UE) a mobilisé ses membres pour offrir plusieurs formes d’aides à travers de multiples instruments.

La Commission européenne a immédiatement réagi pour réunir les conditions nécessaires à la délivrance d’une aide d’urgence en faveur de la population malgache touchée par le puissant-cyclone Batsirai qui a frappé la côte centre-est de la Grande île dans la nuit du 5 au 6 février. Une première équipe composée de cinq experts de la protection civile de l’UE, originaires de France, de Finlande et de Suède et un officier de liaison de la Commission européenne, est arrivée à Antananarivo mercredi pour se rendre dans les zones sinistrées dès les jours suivants , a précisé d’emblée Giovanni Di Girolamo, ambassadeur de la délégation de l’Union européenne, lors d’une conférence de presse tenue hier à l’hôtel Ibis à Ankorondrano.

« Formés à la coordination des urgences et forts d’une solide expertise notamment en matière de logistique humanitaire, d’eau et d’assainissement et de santé publique, les membres de l’équipe ont pour mission d’évaluer l’ampleur et la gravité des besoins immédiats ainsi que les principaux défis opérationnels afin de déterminer ce que sera la réponse d’urgence de l’UE » a-t-il poursuivi. Ce qui satisfait le général Elack Andriankaja, directeur général du Bureau national de la gestion des risques et catastrophes, BNGRC. « Il importe de coordonner tous les efforts. Ils sont venus non pas pour de la villégiature mais pour nous prêter main forte. Étant donné l’étendue des dégâts humains et matériels, il se peut que leur mission s’étale sur plusieurs semaines ». Il a cité quelques chiffres éloquents 92 décès (décompte d’hier), 112 115 sinistrés soit 23 444 ménages, 61 489 déplacés des 13 453 foyers hébergés dans 99 sites. Un bilan évolutif suivant la collecte des statistiques.

Un avion spécial

« Il est encore trop tôt pour faire une évaluation financière de ces sinistres qui concernent autant des routes nationales que des bâtiments administratifs » a souligné le diplomate italien. Le satellite d’urgence de l’UE, Copernius, soutient les intervenants sur le terrain en leur fournissant des images spatiales détaillées des séquelles laissées par le passage dévastateur de Batsirai.

Pour sa part, Christophe Bouchard, ambassadeur de France a apporté les précisions suivantes. «La France se tient au côté du peuple malgache face aux dégâts causés par le cyclone Batsirai qui a fait plusieurs victimes et des dizaines de milliers de déplacés.

Afin de répondre aux besoins les plus urgents et à la demande des autorités malgaches, pour venir en appui à leur action, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (France Diplo­matie) et le ministère de l’Intérieur se mobilisent.

Le ministère de l’Intérieur a projeté le 8 février,pour trois semaines à Madagascar- une équipe de 60 sapeurs-sauveteurs des formations militaires de la sécurité civile qui travailleront avec leurs homologues malgaches : leur mission consistera notamment à mettre en place une unité de purification d’eau d’une capacité de production de 250 000 litres/jour pour la production d’eau potable afin d’appuyer les populations sinistrées. Ce détachement sera également en capacité d’effectuer des reconnaissances aériennes au moyen de drones. Le déploiement de cette équipe s’inscrit dans le cadre du mécanisme de protection civile de l’Union européenne (MPCU).

Par ailleurs, le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères via son Centre de crise et de soutien (CDCS) subventionne le déploiement de 75 tonnes d’aide d’urgence par la Croix-Rouge française afin de venir en aide à trois mille familles (plus de quinze mille personnes). Ce soutien permettra de déployer, au profit des populations les plus touchées, du matériel prépositionné par la Plate­- forme d’intervention régionale de l’Océan Indien (PIROI) de la Croix-Rouge française pour construire des abris d’urgence.

Un avion spécial venu de La Réunion est attendu aujourd’hui dans le cadre de ses actions françaises bilatérales et de concert avec les membres de l’UE. Christophe Bouchard a signalé qu’un vaste mouvement de solidarité envers les autorités et les populations malgaches s’active dans l’Hexagone. Que la France va mettre à la disposition des décideurs malgaches de nombreux moyens sur plusieurs canaux.

Message d’Emmanuel Macron

Emmanuel Macron, président de la République française, a adressé un message de soutien à Madagascar, suite au passage du cyclone Batsirai. Sur sa page Facebook, il a publié, hier, «(…) nous partageons la peine des familles et des proches des victimes. Nous pensons aux milliers de déplacés, à toutes les personnes sinistrées».

Dans son message de soutien, le chef d’État français annonce la mobilisation d’une équipe de soixante sapeurs-sauveteurs pour aider à répondre aux besoins les plus urgents. Cette équipe mettra notamment en place une unité capable de produire 250.000 litres d’eau pure par jour. Le président Macron ajoute par ailleurs que son pays appuie la Croix-Rouge française dans le déploiement de 75 tonnes d’aides d’urgence.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter