Accueil » A la une » Météo – Deux cyclones menacent le Nord
A la une Social

Météo – Deux cyclones menacent le Nord

La direction générale de la Météorologie a sorti un communiqué spécial sur le temps à Madagascar. Il annonce un risque modéré de cyclogenèse, au large de Cap Masoala.

L a direction générale de la Météoro­logie appelle les populations des régions de Diana et de Sava, à suivre les évolutions de la situation météorologique. Deux circulations dépressionnaires encore allongées et non formées sont repérées dans le bassin Sud-Ouest de l’océan Indien. « Nous ne pouvons pas affirmer, pour l’heure si ces systèmes vont atterrir sur nos côtes. Il est encore difficile de confirmer un éventuel risque d’impact direct sur le Nord et le Nord-Est, à longue échéance. Les trajectoires possibles, ce sont leurs déplacements vers l’Ouest. Le Nord-Est et tout l’Est doivent, de ce fait, se préparer », indique Nomen­janahary Mamy Andriamirado, prévisionniste auprès de la direction générale de la Météorologie, hier.

Ces deux zones suspectes ont été repérées, l’une au Nord de Maurice et l’autre, à l’Est du Bassin. C’est à partir du début de la semaine prochaine que l’environnement sera favorable au développement d’un cyclone. Le processus de cyclogenèse pourrait se mettre en place, à compter du dimanche 13 février, selon les prévisions de la direction générale de la Météorologie. « Nous verrons la semaine prochaine, lequel de ces deux circulations dépressionnaires sera baptisé en premier », enchaîne la source. Le prochain cyclone s’appellera Dumako.

Deux circulations dépressionnaires rôdent actuellement dans le bassin Sud-Ouest de l’océan Indien.

Plusieurs cyclones

Cette saison cyclonique semble très active. Trois cyclones se sont formés en moins d’un mois et le quatrième et/ou cinquième cyclone se profile(nt) déjà à l’horizon, une vingtaine de jours après Ana, le premier cyclone de la saison. La formation de plusieurs cyclones, en ce mois de février, serait normale. Nous sommes en plein cœur de la saison cyclonique, selon un ingénieur météorologue.

Madagascar, qui est malheureusement, très vulnérables aux cyclones, risque d’être confronté à un ou d’autres cyclones, avant la fin de la saison. Nos récentes expériences montrent qu’un cyclone peut provoquer d’importants dégâts, lorsqu’on est mal préparé. Plus de cent mille sinistrés, au moins quatre-vingt quatorze personnes décédées, huit mille cases d’habitations détruites, et deux mille sept cent endommagées, plusieurs milliers de salles de classes détruites, plusieurs bâtiments sanitaires touchés, sont rapportés par le Bureau national de Gestion de risques et des catastrophes (BNGRC), dans le bilan du 10 février, après le passage de Batsirai. Ana a laissé, également, d’importants dégâts. Le passage d’un troisième cyclone sera juste catastrophique.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter