Accueil » Social » Évolution de l’épidémie – De nouvelles mesures attendues
Social

Évolution de l’épidémie – De nouvelles mesures attendues

Les nouvelles mesures pour lutter contre l’épidémie de coronavirus sont attendues cette semaine. Que décidera le gouvernement, après la baisse de cas détectés en deux semaines successives ? Les chiffres sont passés de deux mille cent cinquante cinq cas, du 25 au 31 décembre, à mille six cent soixante sept cas, du premier au 7 janvier, contre deux mille neuf cent quatre vingt quatre cas, entre le 18 et le 24 décembre. Le taux de positivité est également en baisse.

Le directeur général de la Médecine préventive auprès du ministère de la Santé publique, le Dr Fidy Randriatsarafara, affirme la stabilité du nombre de cas dé tec tés sur les régions d’Analamanga et de Vakinankaratra. Un millier de cas par semaine à Analamanga, et une centaine de cas hebdomadaire à Vakinankaratra, entre le 25 décembre et le 7 janvier. Il précise cependant qu’il est trop tôt pour déclarer la baisse des cas. « Un plateau épidémique est en vue dans les régions d’Analamanga et de Vakinankaratra. Alors que dans les autres régions, la hausse des cas est attendue. », explique-t-il.

Pour l’heure, le report des dates de retour en classe au 17 janvier, la limitation des rassemblements à cent personnes dans un espace clos, sont les restrictions sanitaires en vigueur, en plus des gestes barrières. Cette date sera-t-elle maintenue ou reportée une nouvelle fois ? Sachant que le niveau des élèves est en baisse graduelle, et qu’en parallèle, parmi les victimes de la Covid-19, il y aurait des enfants. Le gouvernement appliquera-t-il des mesures plus restrictives ou optera-t-il pour des mesures moins contraignantes ?

Pour les professionnels de santé, la vigilance doit rester en vigueur. La phase plateau et la baisse du nombre de cas détectés ne signifient pas la fin de l’épidémie, selon leurs précisions. Le Dr Jaurès Rabemanantena, consultant en vaccination, épidémiologiste et analyste biostatisticien, attire particulièrement l’attention sur le nombre de décès survenus la semaine dernière. « C’est le record du nombre de décès depuis le rebondissement des cas.», remarque-t-il, ajoutant qu’ « il faut tenir compte de tous les paramètres», avant la prise d’une quelconque décision.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter