A la une

Résultats des communales – L’IRK rafle cinq chefs-lieux de province

Nantenaina Rakotonirina, la star de musique de variété est élue maire dans la commune urbaine de Toamasina. 

Les jeux sont faits. Les Tribunaux administratifs du territoire ont proclamé les résultats définitifs des communales.

La victoire des maires est officiellement proclamée et leur entrée en fonction n’attend que la passation avec leurs prédécesseurs. Des nouvelles têtes et des redoublants vont gouverner les communes pour le prochain mandat.
Les résultats définitifs proclamés par les Tribunaux administratifs ont permis d’évaluer les sièges raflés par les partis politiques dans les circonscriptions. Pour la coalition pro-régime « Isika rehetra miaraka amin’i Andry Rajoelina » (IRK), presque les grandes villes sont colorées en orange.

Naina Andriantsitohaina est proclamé maire d’Antananarivo Renivohitra avec un taux de 49,00% face à son concurrent, soutenu par le Tiako i Madagasikara (TIM), Rina Randriamasinoro qui a obtenu 45,43%.

Dans la ville de l’Est, la capitale de Betsimisaraka, le candidat investi par l’IRK Nantenaina Herilala Rakotonirina, est sorti vainqueur avec un faible écart de 34,90% contre 32,86% face à Iarovana Roland Ratsiraka du Malagasy Tonga Saina (MTS).

Nouveau maire
À Fianarantsoa, le maire sortant élu sous la couleur de Hery Vaovaon’i Madagasikara est remplacé par Esther Sahondramalala Ratsimbazafy de l’IRK. Le candidat du TIM Elysé Martin Rasolofeno-manana est écrasé par son concurrent à l’issue des résultats définitifs dans la capitale de Betsileo.

À Toliara, après l’élection de l’ancien maire à la députation, le nouveau maire qui gouvernera la cité du Soleil a été connu, hier. Dédé Sidison Vita s’impose face à son adversaire Achille Roméo Ratsimbazafy avec un taux de 50,90% contre 32,29%. La plateforme IRK a augmenté la liste des maires déclarés vainqueurs avec la victoire de Salim Mokhtar Ndriantomanga qui est réélu à sa propre succession à Mahajanga. À l’exception de la commune urbaine d’Antsiranana qui a été raflée par l’indépendant Jean Luc Désiré Djavojozara, les cinq sièges sur les six chefs-lieux de province ont été décrochés par la coalition pro-régime.

À Antsirabe I, Nosy Be, Taolagnaro, Sainte-Marie, les candidats de l’IRK ont également brillé.