Accueil » A la une » Talatamaty – Un gang dérobe 69 millions d’ariary
A la une Faits divers

Talatamaty – Un gang dérobe 69 millions d’ariary

Deux pistolets automatiques ont été retrouvés sur la bande avec une partie du pactole dérobé.

Une escouade de braqueurs a attaqué un grand établissement commercial à Amborompotsy Talatamaty. Trois des bandits ont été arrêtés et deux armes saisies avec une partie du pactole.

LES balles ont sifflé aux oreilles à Amborompotsy Talata­maty hier. Brandissant deux pistolets automatiques, des bandits armés ont attaqué l’établissement commercial Auto-Kams, spécialisé dans la vente de matériaux de construction et de pièces détachées.

L’acte a été commis dans la matinée. Pistolets aux poings, les malfaiteurs ont urgi de nulle part pour tenir en joue toutes les personnes qui se trouvaient dans le magasin et s’emparer de toute la liquidité disponible.

Selon les informations recueillies auprès des forces de gendarmerie, la somme dérobée s’élève à 69 millions d’ariary. L’étau s’est très vite resserré autour des brigands lorsque la brigade territoriale de la gendarmerie nationale à Talatamaty a été informée du hold-up. En un éclair, des éléments d’intervention sont venus à la rescousse pour prendre en chasse les braqueurs. Désemparés, les malfaiteurs se sont divisés en groupes qui ont par la suite pris des directions différentes. Alors que certains ont pris la fuite à pied, en courant comme des dératés, trois de leurs comparses ont sauté dans un taxi-be en emportant avec eux une partie du butin. Poursuivis par les gendarmes, ils ont fait parler la poudre depuis le véhicule de transport en commun mais les gendarmes ont riposté.

Corps à corps

Finalement, les éléments d’intervention, conduits par le commandant de la compagnie territoriale d’Ambohidratrimo et la brigade de Talatamaty, sont parvenus à déloger les bandits hors du véhicule. Outre les échanges de coups de feu, les gendarmes se sont également livrés à des combats au corps à corps contre les trois braqueurs qui ont tenté de s’échapper en empruntant un taxi-be. Leurs compères ayant pris la fuite à pied ont pour leur part réussi à s’évanouir dans la nature.

Une somme s’élevant à cinquante-et-un millions d’ariary en liquide a été prise en possession des trois individus arrêtés. Les gendarmes ont dans la foulée réussi à leur arracher deux pistolets de fabrication russe qu’ils avaient utilisés. Ces deux armes de poing avaient encore quatorze cartouches dans le magasin de munitions. Les trois hommes arrêtés sont originaires des régions Sud. L’un d’entre eux est un repris de justice qui venait de purger une peine de prison pour banditisme. Les hommes de la gendarmerie qui se sont heurtés à la bande armée sont indemnes.