Magazine

8è Art – Le Musée de la photographie archive l’histoire

Un vibrant hommage au passé de la Grande ile, à travers aussi bien la splendeur de ses paysages d’antan que la beauté de ses habitants. C’est une belle et riche collection que le Musée de la photographie de Madagascar vous propose de découvrir à Andohalo.

L3

C’est toute une série de photographies, aussi étonnantes qu’émouvantes, à travers lesquelles les différentes périodes de l’histoire récente de Madagascar se sont figées. C’est ce que le Musée de la photographie de Madagascar, actuellement accessible en ligne, propose à la découverte du public, en particulier de la jeunesse. Il s’est fixé comme principaux objectifs de préserver et de valoriser le patrimoine photographique des Malgaches et de permettre à ces derniers de se l’approprier, mais surtout d’aider les étudiants et les chercheurs aborder de nouveaux champs de recherche.
Le site photo-madagascar.com a été créé, fort de sa base de données photographiques des plus riches. Outre l’accès à sa collection étendue sur le web et les réseaux sociaux, le Musée organise également des expositions et illumine la ville des Mille à travers sa splendeur ancienne. La majorité des photos qu’il expose, met en avant l’architecture d’époque à Antananarivo et insiste sur la valorisation de la culture en  Imerina. Enfin, il ne manque pas de souligner les moments les plus marquants de notre histoire.

L2« Antananarivo tsiahy sary »
Cet hommage à la beauté d’Antananarivo diffuse un message de préservation et de valorisation de sa richesse architecturale. L’exposition « Antananarivo tsiahy sary » s’ouvre aux Tananariviens sur la place d’Andohalo jusqu’au 15 janvier. Suscitant  la  nostalgie chez les aînés et la curiosité chez les plus jeunes, l’exposition à ciel ouvert égaie la mythique Place d’Andohalo. C’est un flash photographique sur la vie de la capitale, depuis l’époque précoloniale  jusqu’en 1960. Organisée sur l’initiative du Musée de la Photographie de Madagascar et de l’Institut des Métiers de la ville sous la tutelle de la commune urbaine d’Antananarivo, l’exposition se présente comme une ode à un héritage culturel et historique grâce au travail de mémoire qui s’y découvre.

Un voyage dans le temps
À partir du XIXe siècle, avec l’apparition dans la capitale du royaume merina des grandes constructions, dont la plus remarquable est le Palais de Manjakamiadana du Rova d’Antananarivo, jusqu’au retour à l’indépendance, à travers des scènes de vie quotidiennes, c’est à un voyage dans le temps que le Musée de la photographie de Madagascar convie le public sur son site et ses expositions.
« Antananarivo tsiahy sary » en est une. Elle se tient, jusqu’au 15 janvier,  au jardin d’Andohalo dans la Haute ville.

L4

Une mission honorable
« C’est un travail assez exceptionnel que nous proposons à travers ce projet. Nous avons choisi de mettre en avant la richesse patrimoniale d’Antananarivo, à travers ces rares clichés tout en nous focalisant particulièrement sur la Haute ville et les trésors architecturaux qui la composent. Le tout en pérennisant notre histoire auprès des générations actuelles et futures », explique Helihanta Rajaonarison, présidente du Musée de la Photographie de Madagascar. Celui-ci se L5sent investie d’une mission.
À savoir la collecte, la numérisation et la mise en ligne de photographies datant de 1860 à 1960, la constitution d’une base de données photographiques, l’ouverture  d’un musée au public et l’édition d’ouvrages historiques.

Un travail méthodique

Un travail de longue haleine a été entrepris avant de mettre sur pied le Musée de la photographie de Madagascar. Une méthodologie bien précise a été définie, débutant par la collecte de documents photographiques par le biais d’une convention de partenariat avec des organismes ou des particuliers propriétaires d’archives photographiques, se poursuivant par la numérisation et le catalogage des photos, et se terminant avec le développement d’un site web et d’une base de données disponible pour les recherches. Outre des particuliers conscients de la valeur patrimoniale de leurs archives photographiques, la direction des Archives nationales collabore aussi avec le Musée.

Textes : Andry Patrick Rakotondrazaka
Photos : Musée de la photo Madagascar