Accueil » Culture » Musique – Fitia une rappeuse à suivre
Culture

Musique – Fitia une rappeuse à suivre

Fitia s’apprête à conquérir à grand pas la scène de la musique urbaine à travers ses chansons à la fois poétiques et engagées.

Forte d’une passion indéfectible pour la musique, elle se présente comme le porte étendard d’une jeune génération qui persévère. Fitia est une rappeuse à découvrir.

CONJUGUANT avec brio la simplicité avec l’efficacité à l’instar de ses pairs avant elle, Dafy Fitia Nandrianina Rakotoarimanana ou Fitia de son nom de scène, s’apprête à conquérir la scène musicale. Une jeune artiste ancrée dans l’ère du temps, brillante tout aussi bien par son talent que par la ferveur artistique qui l’anime. Fitia se taille un bout de chemin prometteur dans le milieu du rap actuel. Si son « blaze » semble être encore assez méconnu pour la majorité, elle gagne à être reconnue, tant la rappeuse envoûte facilement à travers ses chansons, tout en s’affirmant comme le fier porte étendard d’une nouvelle génération de rappeuse à la fois poétique et engagée. Voilà déjà deux ans qu’elle fait échos de sa musique au cœur de la communauté artistique Tananarivienne, s’affirmant comme une artiste contemporaine accomplie. Fitia chante un rap teinté de soul qui conquiert si vous êtes amateurs du genre. On lui reconnaît surtout le titre « Ny ho avy » avec lequel elle scande la persévérance et l’engagement des jeunes pour un avenir meilleur.

Prometteuse

De la vie quotidienne des jeunes de son âge à la prise de responsabilité de chacun envers une société actuelle meurtrie face à ses difficultés, Fitia se veut ainsi être une jeune activiste du rap malgache. S’éloignant également de cette caricature du rappeur actuel, qui au delà de ses récits amoureux ne scande que les vertus de son égo. Cependant, la jeune rappeuse ne se découvre pas comme une énième critique de la société, mais plus comme celle qui fait face à des problèmes, chante juste avec humilité les solutions. Ne s’endormant pas sur ses lauriers, elle entame tambours battants sa carrière et peaufine déjà un premier album à son image accompagné par le jeune label « Diadem Productions ». Ceci-dit, Fitia en a déjà fait du chemin depuis ses débuts, notamment en ayant conquis la scène du Rap Gasy Unity, l’année dernière au Kianjan’ ny Kanto Mahamasina. Mais aussi en ayant déjà été nommée dans la catégorie Soul lors du RDJ Mozika en 2019. Elle s’est aussi démarquée sur quelques scènes musicales de la capitale, le temps d’une série de show-case, telle que la Teinturerie Ampasanimalo en septembre. Ce 13 novembre, elle sera à l’affiche au Centre de ressource des arts actuels de Madagascar (Craam) à l’université d’Antananarivo, l’occasion d’en découvrir plus sur elle.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi