Accueil » Social » Marais Masay – Un grand nettoyage s’impose
Social

Marais Masay – Un grand nettoyage s’impose

La  descente  effectué  à  marais  Masay,  hier. 

Le bassin Sud du marais est nettoyé depuis le mois de mars. Sept quartiers pourront en bénéficier directement.

La constatation des travaux de nettoyage du Bassin Sud du marais Masay a été effectuée hier. Les travaux avaient pour but de pallier aux problèmes de la montée des eaux dans les fokontany en amont du Marais. En effet, les quartiers d’Ankorondrano et l’ensemble des quartiers en amont, dont Ambodivona, Besarety, Andravoahangy, Ambato­mainty, Amboditsiry, Manja­karay, sont les bénéficiaires de ces travaux. La trajectoire des eaux à partir de ces quartiers suit le chemin des canaux d’évacuation en se déversant dans le bassin Sud marais Masay puis dans le bassin Nord, passant par le Canal de Touzet et enfin dans le Canal Andriatany.

Association des riverains

« Les travaux consistent à creuser à une profondeur de 1m50 le bassin Ouest du Marais Masay afin d’augmenter la capacité de stockage de celui-ci de 100.000 m3 », explique Ranto Rakotonjanahary, directeur général de l’Apipa. L’enlève­ment des jacinthes et des déchets urbains dans et aux abords du bassin Sud du Marais fait partie intégrante du nettoyage. Le Partenariat Public Privé est mis en avant dans l’accomplissement des différents travaux. Sur le côté Est, la vallée de l’Est fait l’objet également de récents travaux. « Une infrastructure devrait être mise en place afin de gérer le nettoyage du bassin. Afin de pallier aux problèmes de la montée des eaux dans quelques parties. Nous comptons également sur la collaboration des partenaires », indique le responsable.

Le nettoyage des récents dépôts en utilisant la digue provisoire fait partie des travaux à faire. Parallèlement à cela, des bennes à ordures seront installées pour être ramassées de manière circulaire autour du bassin. Et enfin, il s’agit de mettre en place un système de dégril­lage pour piéger les matières volumineuses solides qui empêchent l’évacuation fluide des eaux. Le ministère de l’Aménagement du territoire a demandé l’aide de l’association des riverains d’Anko­rondrano.

L’association a démarré les travaux avec les engins de Zital « Le but de cette collaboration est de mobiliser l’ensemble des parties prenantes pour définir le plan d’action à mettre en place afin d’assurer la pérennité des travaux et réaliser les mesures d’accompagnement adéquates. Et ce afin de pallier à la résurgence des problèmes liés aux canaux bouchés », précise Ando­nirina Rasolo, de Zital.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter