Accueil » Régions » Covid-19 – Deux nouveaux cas positifs à Mahajanga
Régions

Covid-19 – Deux nouveaux cas positifs à Mahajanga

Controle du port de masque au mois de septembre.

Ça y es t ! Le pire est à venir pour les habitants de Mahajanga après la dé­couverte de deux nouveaux cas positifs au coronavirus à Mahajanga, dimanche dernier. Les deux personnes testées positives à la Covid-19 sont de sexe féminin, sur les cinq tests PCR effectués.

« Elles habitent à Mahatsinjo et à Ambalavola. Le test était effectué au niveau du CSB de Mahabibo. C’est dire que ces personnes ne sont pas loin et côtoient des habitants de leur quartier. Les enquêtes des personnes fré­quentées et contactées ont débuté. La surveillance épidémiologique et la riposte ainsi que la prise en charge des malades sont effectuées par la Direction régionale de la Santé publique », a déclaré le Directeur régional, Docteur Rivomalala Rakotonavalona hier.

La situation épidémiologique à la 46ème semaine épidémiologique du 9 novembre fait état de 337 personnes testées positives dans la région Boeny depuis le 17 mai. Au début, trois patients étaient découverts positifs puis l’effectif des malades a augmenté. Jusqu’à hier, 1062 tests PCR ont été effectués depuis cette date. Le taux de positivité est de 31.73%. Les malades suivent un traitement au niveau du centre de Mahavoky atsimo.

Une deuxième vague de la propaga tion de la pandémie est à redouter si les mesures sanitaires ne sont pas rétablies. Ces derniers temps, c’es t le désordre et la gabegie totale à Mahajanga. Dix pour cent de la population seulement se protègent avec le masque.

Même dans les transports en commun comme les bus ou les tricycles, les conducteurs ne se protègent plus. Le lavage systématique des mains est également délaissé dans certains endroits. Dans les lieux publics tels que les marchés, le bord de la mer et presque partout, les masques déjà utilisés polluent l’environnement.

Dans les fokontany, les jeunes et la plupart des habitants font fi des gestes barrières et distanciation physique. Aucune sanction n’est appliquée, et aucun contrôle n’est effectué.

Par ailleurs, la grippe et la fièvre ainsi que la diarrhée frappent plusieurs semaines les habitants à Mahajanga. Les consultations ont augmenté dans les centres médicaux. La météo n’est pas également clémente avec une température plus de 33°C à l’ombre dans la journée. Depuis plusieurs jours, des brises soufflent et favorisent la propagation de cette épidémie dans la ville.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi