Accueil » Culture » Théâtre – « La Poupée Barbue » illustre l’enfance dans la guerre
Culture

Théâtre – « La Poupée Barbue » illustre l’enfance dans la guerre

Lauréat du « Prix théâtre RFI », l’œuvre de camerounais Edouard Elvis Bvouma, « La poupée barbue » se représentera au pays dans le cadre d’une tournée internationale.

poignant et engagé. Une épopée remplie d’émotions dans l’univers d’une enfant immergée dans un monde de chaos est prochainement à découvrir, le tout scandant les valeurs et le courage dont il fait preuve. « La poupée barbue » se met en scène à l’Institut français de Madagascar (IFM) à Analakely pour le public malgache.
Dans la soirée du 23 novembre à 19 heures, le rideau se lèvera sur une représentation unique de cette œuvre d’Edouard Elvis Bvouma. Primé du Prix Théâtre RFI l’année dernière, il se présentera à travers la mise en scène de Lorraine de Sagazan sur les planches de l’IFM. Il fait suite à la précédente œuvre de son auteur, « A la guerre comme à la Gameboy », qui illustre avec ferveur le récit d’un enfant soldat surnommé Boy Killer, livré à lui-même face à la guerre et dont le seul répit est sa rencontre avec une jeune fille inconsciente, couchée dans l’herbe. « La poupée barbue » raconte les péripéties de cette dernière avant sa rencontre avec Boy Killer. Elle évoquera sa fuite, son viol, sa haine, mais aussi la guerre et l’amour. Aux côtés de Lorraine de Sagazan, Juliette Speck officiera à l’actorat.

Enfantin, mais mature
Et la metteuse en scène Lorraine de Sagazan d’affirmer « Cette pièce est exceptionnelle dans le sens où elle m’a d’entrée touchée, lors de ma première lecture de son histoire. L’auteur a une patte vraiment poignante et sait retranscrire avec brio ses émotions. A l’annonce de cette tournée internationale, j’ai été très impatient de pouvoir mettre en voix et en espace, de creuser les premières sensations de la pièce et de faire découvrir au public le récit de cette petite fille ».
En quelques actes, avec une langue enfantine, faussement naïve, empreinte d’émotions pudiques, le spectateur marchera aux côtés de cette enfant dans ce monde horrifique au sein duquel elle vit. Engagée dans la défense des cultures du monde, la RFI soutient à travers son prix, la promotion des écritures dramatiques contemporaines francophones. En partenariat avec le Centre Dramatique National de Normandie-Rouen, la mise en scène de « La poupée barbue » se découvre à la fois contemporaine et éclectique. De quoi donner pleinement vie aux écrits de l’auteur camerounais Edouard Elvis Bvouma. Auréolé d’une grande maturité, la pièce invite le public à s’imprégner d’une réalité peu mise en avant.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter