Sport

Rugby – Africa Women’s Sevens : Douze joueuses en vadrouille à Monastir

Faire mieux que la troisième place de 2018. C’est le premier objectif de la sélection féminine malgache en rugby à VII, qui jouera à l’Africa Women’s Sevens les 12 et 13 octobre au stade Mustapha Ben Jannet de Monastir en Tunisie.

La compétition verra les douze meilleures équipes africaines aux prises. Il s’agit (dans l’ordre du classement africain actuel) du Kenya, de l’Ouganda, de la Tunisie, de Madagascar, du Zimbabwe, du Sénégal, du Botswana, de la Zambie, du Maroc, de l’Île Maurice, de l’Afrique du Sud et du Ghana.

L’équipe qui sortira victorieuse du tournoi de Mona­stir, sera directement qualifiée pour les JO 2020, tandis que les deuxième et troisième auront une possibilité supplémentaire de se qualifier en participant à un tournoi mondial de repêchage, qui aura lieu en juin 2020.

Les équipes classées première et deuxième pourront participer au tournoi de qualification (repêchage) du World Rugby Sevens Series par la suite.

Cette fois-ci, Madagascar évoluera dans la poule C avec l’île Maurice, le Maroc et la Tunisie. « Nous nous sommes bien préparés et les joueuses sont vraiment motivées à aller le plus loin possible dans cette Africa Women’s Sevens. Nous avons terminé troisième en 2018 et nous ambitionnons vraiment d’aller au moins en finale et, pourquoi pas, nous qualifier pour les Jeux olympiques de 2020 », affirme Eric Ran­drianarison, entraineur des Makis à VII féminins qui ont quitté Mada­gascar mardi soir, et qui ont reçu une prime de motivation de cinq millions d’ariary de la part du ministère de la Jeunesse et des sports.