A la une Sport

Jeux Africains 2019 – Les médaillés à Rabat attendent leurs primes

Les athlètes malgaches ont ramené une belle moisson des Jeux africains de cette année qui se sont joués à Rabat, au Maroc, du 16 au 30 août.

Durant cet évènement continental, Madagascar à pu se positionner à la dixième place au classement général après avoir obtenu six médailles d’or, quatre d’argent et deux de bronze. Une incroyable performance, car la meilleure performance malgache était d’obtenir deux médailles d’or durant les Jeux africains de 1987 à Nairobi.

Rosina Radafiarison a décroché trois médailles d’or chez les -45kg en haltérophilie et Ricardo Jean Elariont en a gagné deux d’or et une d’argent chez les -55kg. Les trois autres médailles d’argent sont l’œuvre d’Eric Herman Andriantsitohaina chez les -61kg, tandis que l’autre médaille d’or a été obtenue par la sélection malga­che de basket-ball trois contre trois.

Elly Randriamam­pionona, Fiary Johnson Rakotonirina, Livio Rocheteau Ratianarivo et Alpha Jean Arnol Solondrainy se sont montrés héroïques durant tout le tournoi.

Les Jeux africains se sont terminés le 30 août, et les médaillés attendent toujours une quelconque reconnaissance de l’État. À titre de comparaison, les Barea de Madagascar, qui ont terminé quart finaliste de la dernière Coupe d’Afrique des Nations ont été élevés au rang de chevalier de l’Ordre national le 15 juillet, quatre jours avant la fin de l’évènement et ont reçu une prime de 250 000 dollars américains.

« Nous avons attendu, mais jusqu’ici personne ne nous a appelés pour nous faire part d’une reconnaissance de l’État. Nous lançons un appel aux responsables pour qu’ils puissent considérer les efforts que nous avons déployer durant les Jeux africains de Rabat. Nous espérons qu’ils réagissent», rappelle Elly Randriamam­pionona. Il trouve que cette situation est assez malheureuse pour le sport malgache, en général, et pour le basketball, en particulier.

Questionné sur cette reconnaissance tardive de l’État, Rosa Rakotozafy, directeur général des sports au ministère de la Jeunesse et des sports, a joué la prudence et s’est abstenue de tout commentaire.

Néanmoins, la Fédération Malgache de Basket-ball et l’entreprise Telma ont devancé l’État et le MJS en primant la sélection masculine médaillée d’or aux Jeux de Rabat. En attendant la fameuse reconnaissance de l’État, Elly Randriamam­pionona et Fiary Johnson Rakotonirina sont à l’entrainement au Toby Ratsi­mandrava avec l’équipe de la GNBC pour préparer l’Afroleague qui démarrera le 29 octobre.