Social

France volontaires : Partage d’expériences des jeunes volontaires

Partir d’un pays à un autre fructifie les échanges et booste les compétences. C’est ce qu’Adèle Bresson, volontaire de la solidarité internationale et chargée de communication de France Volontaires, a appris depuis un an à Madagascar. « J’ai appris ce qu’on appelle des compétences personnelles et des compétences professionnelles. Du côté professionnel, c’est apprendre à faire de la communication dans un pays qui n’est pas le mien. Les coutumes et les habitudes de travail ne sont pas les mêmes. J’apprends à moins stresser sur les événements, c’est un peu le côté personnel. J’ai appris à être plus détendue, aussi par rapport au travail d’équipe. On est plus solidaire dans le travail d’équipe ici qu’en France », affirme Adèle Bresson.

Environ mille jeunes volontaires français arrivent dans le pays pour participer au développement des communautés malgaches dans les secteurs de l’éducation, de la santé, la préservation de l’environnement, la sécurité publique. Plusieurs témoignages de leur vécu dans le pays seront racontés lors de la célébration du 10e anniversaire de France Volontaires, le 10 octobre.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter