Economie

Célébration – Timbres et services postaux exposés au public

Découverte. C’est sous la verdure printanière des jacarandas du jardin d’Antaninarenina, mitoyen de la place de l’Indépendance que s’est close hier, dans l’après-midi, l’exposition de timbres et de services postaux. Cette exposition ayant lieu depuis lundi, s’est tenue dans le cadre de la célébration de la journée mondiale de la poste, le 9 octobre. À côté de la Paositra Malagasy, établissement public assurant le service public postal, huit philatélistes sont venus exposer d’innombrables timbres locaux et étrangers au jardin d’Antaninarenina. Depuis lundi, l’affluence s’y est accrue et hier, étant le dernier jour de l’exposition coïncidant avec la journée mondiale de la poste. Selon Dauphin Rasolofo, président de l’Association des Philatélistes de Madagascar (APM), « Le 145ème anniversaire de l’Union Postale Universelle ainsi que le 25ème anniversaire du statut actuel de la Paositra Malagasy font que les philatélistes prennent part à cette exposition. Il s’agit, d’ailleurs, de la célébration de la journée mondiale de la poste. Il ne faut pas oublier que dans tous les pays, y compris les nations développées, des timbres continuent à être produits et à être utilisés. C’est en partenariat avec la Paositra Malagasy que les philatélistes sont présents à tous les événements de ce genre. Les timbres sont exposés selon des thématiques diverses et même l’exemplaire d’une œuvre du caricaturiste Elisé Ranarivelo, reproduite en timbre, peut être visible à cette exposition. L’association des philatélistes est également sollicitée par la Paositra Malagasy dans la configuration des timbres ».

Figurer sur un timbre

« Les personnes physiques ou morales entrent en discussion avec la direction générale de la Paositra Malagasy lorsqu’un souhait de faire diffuser un événement ou un personnage via timbre se fait manifester. L’exposition de timbres réalisée en partie par la Paositra Malagasy elle-même est complétée par les contributions des philatélistes ou collectionneurs de timbres », explique Fanome­zantiana Rivomanitra, chef du centre d’approvisionnements auprès de la Paositra Malagasy. Au jardin d’Anta­ni­narenina, les timbres sont exposés suivant différents thèmes comme les personnages célèbres, la faune et flore, événements, sports, paysages.

L’histoire de la Paositra Malagasy est également retracée à l’occasion de l’exposition. D’après ce qui a été visible sur place, dix-huit ministres se sont succédés en étant chargés des Postes même si le nom du ministère a toujours changé au fil des ans. Le ministre Eugène Lechat fut le premier à être chargé des postes lors de l’accession de Madagascar à l’Indé­pendance. Cinquante-neuf ans après, la Paositra Malagasy monte en gamme et suit l’évolution de la technologie en mettant en point son offre Paositra Money, expliquée en détails au même titre que d’autres services postaux lors de l’exposition au jardin d’Antani­narenina.